Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 avril 2021

Langoa Barton 2015, Lynch-Bages 2009, Pichon Baron 2008, Ducru Beaucaillou 1996, Suduiraut 2008

Les vins commentés sont ceux qui ont accompagné le repas commenté lors du billet précédent.

Evidemment ils sont prévus pour être placés sur une souris d'agneau confite, accompagnée d'une crème de butternet, les fromages, et le Sauternes pour un cheese-cake aux fruits de la passion.

C'est un véritable festin, et une vraie farandole des plaisirs viniques que de se retrouver avec notre ami Alain, chez Pascale Au Coeur des Vignes.

Les vins ont été mis en carafe pour certains, et parfois ont été présentés à l'aveugle. 

Nous avons pu au moment du fromage reprendre les vins qui étaient présentés pour le plat, et la comparaison a été interessante et instrucive.

Le dessert est véritablement le graal pour le Sauternes, car il permet d'ajuster toutes les acidités nécessaires à dynamiser la liqueur sauternaise.

 

Nous avons été, comme à chaque fois que nous nous rendons à Pauillac, charmés, heureux. Nous avons eu la chance de bénéficier d'un temps clément pour être en terrasse, pour respecter les distances nécessaires.

Nous avons hâte ( est il utile de le dire) de revivre de pareils moments dans des circonstances plus aisées.

 

 

 

 

IMG_20210320_235331

 

 

Saint Julien : Langoa Barton 2015

IMG_20210320_233201_1

La robe est profonde sanguine au bord du verre. L'agitation libère des arômes de fruits noirs (cassis dominant) d'épices douces, avec un élevage net en arrière plan. L'attaque est veloutée, le vin prend la consistance dans un milieu de bouche plein, fruité, avec des tannins un peu granuleux. La finale est fraîche, un peu plus tannique, avec une expression aromatique modérée.Noté 15, même note plaisir



Pauillac : Lynch-Bages 2009

IMG_20210320_233144_1

La robe est profonde sanguine à violine. Le nez est expressif avec des arômes de cassis, de myrtilles, d'épices variées, et des notes florales, une pointe de réglisse et un élevage quasiment fondu. La bouche est charpentée, puissante, avec une chair veloutée enrobant les tannins, et dotée de fruits éloquents. La finale est longue, impactante, tenue par des tannins serrés un peu plus fermes, d'une bonne fraîcheur (effet millésime) et expressive. Note potentielle 17,5 note plaisir 16



Pauillac : Pichon Baron 2008

IMG_20210320_233055

La robe est assez profonde à profonde rubis au bord du disque. L'olfaction est élégante et d'une bonne intensité avec des arômes de fruits variés ( cassis et cerises dominants) d'épices fines, nuancés de notes florales ( roses) et de graphite. La bouche offre une chair délicate et veloutée, avec davantage d'ampleur , de plénitude et de densité dans un centre fruité. La finale est longue, encore un rien ferme dans le coeur du grain au contour velouté, fraîche, aromatique et persistante. Noté 17,même note plaisir un peu plus dans 5 ans



Saint Julien : Ducru Beaucaillou 1996

IMG_20210320_233019

La robe est assez profonde, de couleur rubis à grenat. Le bouquet élégant et intense évoque les cerises, le cassis mûr, les roses, les violettes, quelques épices, et une note de cuir. La bouche est soyeuse, dans une construction longiforme, d'une bonne densité, délicatement charnue et fruitée. La finale est étirée par la fraîcheur inhérente au millésime, tonique, expressive ( dominante florale et fruits frais). Noté 16,5, même note plaisir



Sauternes : Suduiraut 2008

La robe or vif est brillante. Le nez est expressif avec des arômes d'oranges, de mangues, d'épices orientales , de fruits secs et de miel. La bouche est délicate, onctueuse, dense, plus dans l'allonge que dans l'ampleur, et fruité. La finale est allongée, fraîche, aérienne, très veloutée, et aromatique. Noté 16,5, même note plaisir



Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire