Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 mars 2021

Sancerre : Vacheron: Guigne-Chèvre 2017, Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru : Hertacker 2017

A Pauillac, s'il est un endroit où s'arrêter, c'est au Coeur des Vignes 

Tout y est fabuleux! Le cadre, la gentillesse des hôtes, une cuisine remarquable et pleine de saveurs. Lorsque nous nous rendons dans le Médoc, notre ami Alain nous invite toujours à la table de Pascale. C'est un régal pour les yeux avant d'être un plaisir gustatif, car la rénovation de leur bâtisse est admirable.

La table est exquise : Pascale offre des produits frais du marché, et a un talent culinaire indéniable. Quand se rajoutent à cela les vins qu'offre Alain, on voudrait arrêter le temps. 

Du moins lorsque l'on repart, on regrette d'habiter si proche, car on aimerait rester...

Une nouvelle fois nous sommes donc ravis de nous retrouver dans ce paradis, pour un repas privé (4 personnes) en terrasse ! Pascale mérite une étoile! tant la cuisine est savoureuse et inventive. Les produits sont excellents et choisis avec minutie.

Les vins commentés ce jour sont ceux que nous avons placés sur les mises en bouche et sur l'entrée.

Pour les lecteurs de notre blog qui n'habitent pas très loin, en cette période difficile, il est possible de profiter de la table de Pascale grâce à des plats à emporter.

J'invite donc à lire sur le site : Lire ICI

Les mises en bouche sont composées de foie gras, avec une réduction de piment doux 

 

IMG_20210320_201140

 

Les deuxièmes mises en bouche sont un tataki de thon au chou chinois, et un risotto de Saint Jacques aux noisettes

IMG_20210320_203416

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux vins blancs sont des vins que nous avons apportés, et qui ne sont donc pas goûtés à l'aveugle

Sancerre : Vacheron :  Guigne chèvre 2017

IMG_20210320_233223

 

La robe or très clair est brillante. L'agitation n'estompe pas une nette perception de soufre, mais finit par laisser s'exprimer discrètement des arômes de citron, des notes florales et hélas de léger liège. La bouche est droite tendue, peu charnue et peu fruitée et liégeuse. La finale est très fraîche, austère, peu aromatique. Non noté. Si l'on excepte le défaut de bouchon qui peut affecter n'importe quel vin, le style de ce domaine ne me convient pas.

 

L'entrée est composée d'asperges de Saint Laurent en deux cuissons, ( dont une émulsion d'asperges au citron vert)

 

 


IMG_20210320_205213

Alsace : Domaine Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru Hertacker 2017

IMG_20210320_233208

 

La robe or fin est brillante. Le nez intense et avenant évoque l'orange, les prunes jaunes, les épices douces, avec des notes de fleurs champêtres et d'infusions, et un très léger naphte. La bouche est veloutée avec une chair délicate, une fraîcheur de bon aloir, dense avec du volume (effet millésime) et très fruitée. La finale est longue, intense, tout en restant veloutée, très aromatique, avec une prometteuse complexité.Noté 17, voire un peu plus, note plaisir 16,5



Posté par Daniel S à 21:10 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire