Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 décembre 2020

Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2018, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard "village" 2016

Nous poursuivons notre découverte d'un vin du Domaine alsacien Paul Ginglinger avec une bouteille entrée en cave il y a quelques mois, le Riesling Drei Exa 2018 . Un vin sec qui signe comme les autres millésimes avec bonheur son terroir calcaire : aromatique, frais, dense, allongée et salin. Une très bonne tenue à l'air 24 heures après l'ouverture plaide pour quelques années de vieillissement en cave pour ceux qui préfèrent.

Nous avons ouvert une nouvelle bouteille de la cuvée "Village" 2016 de Simon Blanchard (Montagne Saint Emilion). Quelques rappels des caractéristiques de cette cuvée : les vignes ( 85% Merlot et 15 % de Cabernet franc) sont plantées sur des sols et sous-sols argilo-sableux. Les baies sont vinifiées avec 5% de grappes entières et les vins sont élevés 20 mois dont 13 mois en fûts neufs, d'un vin et de deux vins.

Le vin a été conforme à nos attentes (voir le commentaire)

 

 

 

IMG_20201218_181856

 

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée). 

 

Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2018

IMG_20201218_181729

La robe jaune pale est brillante. Le nez bien ouvert évoque les agrumes mûrs (oranges et citrons), les fleurs sauvages, avec des notes épicées. La bouche est droite, avec une chair délicate et veloutée dans sa première partie, plus dense et compact dans un milieu de bouche fruitée. La finale est étirée par une fraîcheur de bon aloi, qui donne du dynamisme au vin aromatique avec une fine mâche calcaire et saline en ultime sensation. Noté 16,5, note plaisir 16

 

Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard "Village " 2016

IMG_20201218_181859

La robe est assez profonde sanguine à violine. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de léger cassis nuancés de notes florales, de fines épices et d'élevage net très en arrière plan. La bouche est veloutée, délicate avec des rondeurs avenantes dans un corps rempli avec élégance, finement charnu et fruité. La finale est allongée, avec une texture veloutée et la fraîcheur inhérente au millésime, et dotée d'une palette aromatique avenante. Noté 15,5, note plaisir 15

 IMG_20201218_181726

 

 

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire