Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 août 2020

Domaine de Guimbelot : Chenin sec 2016, Le Défi de Fontenil 2015, Terrasses du Larzac : Montcalmès 2010

André nous a conviés à dîner chez lui vendredi 21 août. Il a préparé un taboulé en entrée, et un parmentier de joue de boeuf, noisette et patate douce en plat principal. Isabelle a confectionné le dessert : figues rôties aux pistaches et à la gelée de prune.

IMG_20200821_201814

 

 

 

Les deux premiers vins commentés sur ce billet nous ont été proposés par André à l'aveugle. Nous avons apporté le Domaine de Montcalmès 2010 pour lui faire déguster également à l'aveugle.

Le Domaine de Guimbelot situé à Saint Sornin (Charentes) a été créé en 1998 par Henri Jammet. Sur un coteau d'argile à silex à 250 mètres d'altitude, il a planté des vignes en quasi totalité avec les cépages Chenin et Chardonnay.

Henri Jammet a vendu sa propriété à Freddy Redepont et Corinne Millon à l'automne 2018

Cette bouteille de Chenin sec 2016 s'est montrée être évoluée (avec un début d'oxydation pour un des dégustateurs). J'ai trouvé en plus de l'évolution une acidité vive dans la finale qui n'était pas en adéquation avec la richesse du vin.

L'accord avec le parmentier de joue de boeuf et Le Défi de Fontenil 2015 a été une réussite. Le vin nous a montré tout son potentiel, même s'il offira toute sa plénitude après quelques années de vieillissement sous verre.

J'avais fait l'acquisition de 6 bouteilles de Montcalmès 2010. Les deux ou trois premières bouteilles s'étaient bien goûtées (sans plus), les dernières ont décliné petit à petit au fur et à mesure du vieillissment sous verre, avec un vin qui se décharnait de plus en plus en finale, avec en contrepartie une acidité de plus en plus vive et même assez mordante, associée à une amertume. Un lot défectueux ou un millésime mal appréhendé?



Vin de France : Domaine de Guimbelot : Chenin sec 2016

IMG_20200821_214134

 

 

La robe possède une teinte dorée soutenue. Le nez bien ouvert évoque les fruits jaunes, la poire, les épices orientale (dont le curry) et les infusions. La bouche est riche, grasse, ample, veloutée, agrémenté de fruits un peu évolués. La finale est allongée, avec la confirmation d'un léger début d'oxydation qui n'est pas rédhibitoire, elle est doté d'une matière riche et expressive, mais aussi d'une acidité vive qui ne réalise pas un équilibre satisfaisant avec la richesse du vin. Note plaisir 12

 

 

IMG_20200821_214119_1

IMG_20200821_214128_1

 



Vin de France : Le Défi de Fontenil 2015

La robe profonde est sanguine au bord du verre. L'olfaction est expressive et avenante avec des arômes de cerises noires, de mûres, de léger cassis, d'épices douces, et des notes de violettes, de fine réglisse et d'élevage distingué. La bouche est veloutée, charnue, corsée, d'une élégante concentration, agrémentée de fruits éloquents. La finale est longue, soutenue, avec une texture veloutée, aromatique et persistante, et la fraîcheur caractéristique de son terroir calcaire (côte). Noté 17 voire un peu plus, note plaisir 16,5



Terrasses du Larzac : Montcalmès 2010

 

IMG_20200821_214056

 

La robe est assez profonde sanguine à rubis sur le disque. Le bouquet est ouvert avec des arômes de fruits noirs, d'épices, de garrigue, avec des notes fumées et de réglisse. La bouche montre des tannins enrobés par une chair délicate et veloutée, le milieu de bouche fruité offre une bonne consistance, avec un nette sensation d'acidité. La finale est déséquilibrée par une acidité très vive à mordante et des notes d'amertume qui oblitèrent la palette aromatique. Bouteille défectueuse non notée





Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire