Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 juillet 2020

Alsace : Domaine Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2016, Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2016

Nous avons reçu un couple d'amis vignerons Guy et Caroline pour un apéritif dînatoire samedi dernier. Lors d'un repas précédent j'avais fait goûter à l'aveugle à Guy un Riesling Pfersigberg Ortel 2014 du Domaine Paul Ginglinger qui avait lui avait bien plu. Il m'avait demandé les coordonnées de ce producteur. Samedi dernier j'ai servi à l'aveugle un Riesling Pfersigberg Ortel 2016 du même Domaine, il l'a reconnu à l'aveugle, en me disant qu'il avait fait une commande et qu'il avait pu ainsi s'imprégner du profil aromatique et structurel du vin. La bouteille de ce millésime 2016 a été mise en carafe une heure et demie avant la dégustation.

Nous avons ouvert une bouteille d'Alcée 2016 en appellation Castillon-Côtes de Bordeaux. La première dégustation offre une bonne approche du vin mais il reste sur la retenue. Le lendemain le vin est plus épanoui, avec une palette aromatique expressive, un milieu de bouche plus étoffé et une finale allongé ( voir le commentaire). Il a été dégusté selon le protocole ci-dessous.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20200630_202438

 

Alsace : Paul Ginglinger Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2016

IMG_20200630_202413

La robe or clair est brillante, le nez expressif évoque le citron mûr, l'orange, avec des notes de fleurs sauvages, de verveine, et de léger cumbawa. La bouche offre une chair délicate et veloutée en attaque, elle gagne en densité et en plénitude dans un milieu de bouche très fruité. La finale est longue, intense , fraîche, aromatique, avec la délicate empreinte calcaire et saline en ultime sensation. Noté 17, note plaisir 16,5

 

Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2016

IMG_20200630_202417

La robe est assez profonde à profonde sanguine à violine au bord du verre. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerise mûres, d'épices douces avec des notes de violettes, de petites baies noires, et un élevage qualitatif en arrière plan. La bouche est veloutée avec une chair bien formée, le vin développe avec un corps bien rempli aux rondeurs avenantes et fruité. La finale est allongée , bien tenue par des tannins un peu plus fermes et légèrement crayeux, fraîche, et expressive. Noté 16, note plaisir 15,5

 



Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire