Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 mars 2020

Champagne Lallier millésime 2010, et Domaine Albert Boxler : Riesling Grand Cru Brand 2012

Nous recevons au cours de ces vacances de février, un ami de  longue date - un ancien camarade de nos jeux adolescents, de fac, et de vie! 

Nos centres d'intérêt nous ont toujours unis, et le vin, que cet ami a découvert grâce à mon père tient une place importante dans son coeur. Nous avons donc proposé un menu qui le comblerait, lui et son épouse, fille de restaurateur landais, qui a hérité de ses parents d'un goût pour la bonne cuisine de terroir.

Les mises en bouche s'orientent autour de la langoustine et de l'omble chevalier fumé, et c'est le Champagne Lallier qui est proposé.

Ensuite nous avons servi un risotto de noix de Saint Jacques

IMG_20200303_192706

puis un tournedos Rossini. 

Après le plateau de fromages, une tarte à la pomme et à la cannelle.

 

IMG_20200315_151705

 

Champagne Lallier : millésime 2010

La robe or vif est traversé par une cordon de bulles fines et actives. L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits jaunes, de pain d'épices, de viennoiseries, de canelle, avec un zest de fruits rouges. La bouche ets charnue et veloutée sous une effervescence d'un juste tempo, le milieu de bouche est dense et vineux agrémenté de fruits éloquents. La finale ets longue, soutenue, tonique, fraîche, complexe et saline. Noté 17, même note plaisir

 IMG_20200315_151711

Alsace : Domaine Albert Boxler : Riesling Grand Cru : Brand 2012

La robe or assez soutenue est brillante. Le nez séduisant et bien ouvert évoque le citron, l'orange, le cumbawa, la légère infusion et la fleur d'oranger. L'attaque est délicatement charnue et veloutée avec une fraîcheur perceptible dès la mise en bouche, le vin se développe dans un centre bien rempli, dense et fruité. La finale est étirée, droite, fraîche , très aromatique, saline, avec une petite amertume de peau de fruits en ultime sensation. Noté 16/16,5, note plaisir 16

 

 

Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire