Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 février 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2009, et Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : Village 2016

Nous avons choisi pour accompagner des petites côtes d'agneau cuites sur les sarments un vin de la rive droite. Nous avons donc délaissé pour ce dîner autour de l'agneau un habituel vin pauillacais ou languedocien. Ce fut l'occasion de regoûter Pavie Macquin 2009 d'abord pour lui même, et ensuite avec les mets. L'accord a été cohérent.

Pavie Macquin 2009 s'est dégusté à un haut niveau, l'aération en carafe est nécessaire pour ce vin qui est d'évolution lente. Très aromatique, à la fois large et long, bien en chair, et doté de la fraîcheur inhérente à son terroir d'argiles profondes recouvrant le calcaire à astéries. La très légère sécheresse tannique en finale observée un peu après la mise en bouteille s'estompe avec le vieillissement sous verre et au fur et à mesure que l'élevage se fond. Un vin destiné aux amateurs de vins charpentés.

Simon Blanchard possède un petit domaine (1,36 hectare) en appellation Montagne Saint Emilion divisé en trois parcelles correspondant à trois positions topographiques et géologiques différentes qui ont donné naissance à trois cuvées : Village ( pied de côte), au Champs de la Fenêtre (côte) et Guitard (plateau).

Nous avonc débouché une bouteille de la cuvée Village 2016 qui s'est montrée de très bonne qualité à l'ouverture (première dégustation) et plus épanouie à tous les stades de la dégustation (le lendemain), avec en particulier une palette aromatique gourmande.

 

IMG_20200206_113126

 

Saint Emilion : Pavie Macquin 2009

IMG_20200206_113135

mis en carafe deux heures avant le service

La robe est profonde avec un fin liseré de teinte sanguine. Le bouquet intense et complexe évoque les fruits noirs (cerises noires et cassis), les épices douces, avec des notes de thé noir, d'encens, de truffes noires, de roses, et une touche de réglisse. La bouche est riche, sphérique, profonde, dotée d'une chair bien formée et très veloutée, rehaussée de fruits expressifs, avec en arrière plan cette fraîcheur inhérente au terroir. La finale est longue, appuyée, fraîche, avec une texture veloutée, très aromatique, persistante et complexe. Noté 18, note plaisir 17,5

 

Montagne Saint Emilion : Domaine Simon Blanchard : Village 2016

IMG_20200206_113140

La robe est assez profonde de couleur sanguine à reflets violine. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerises, de léger cassis, d'épices (dont la cannelle) avec des notes de framboises, de violettes, et un élevage nettement en arrière plan. La bouche est avenante, les tannins fins et mûrs enrobés par une chair délicate et veloutée se trament dans un corps plein et dense, agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, d'un bon maintien (tannins un peu plus fermes) expressive et gourmande. Noté 16, note plaisir 15,5

 

Posté par Daniel S à 22:00 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire