Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
30 janvier 2020

Châteauneuf du Pape : Charvin 2005 et Côte Rôtie : Château d'Ampuis 2005

Le billet de ce jour fait suite au commentaire du repas publié le 29 janvier. Le plat principal est un carré de porc noir de Bigorre. Nous avons déjà parlé de la spécificité de cette viande dans un précédent message, mais il n'est peut-être pas inutile de rappeler combien la saveur de la chair mérite bien que cette viande labéllisée contribue aussi à valoriser le patrimoine de Bigorre. Nous invitons les lecteurs à se rendre sur ce site : ICI Par ailleurs, par une chance inouïe, mon boucher m'a présenté une belle pièce d'une truie.... [Lire la suite]

28 janvier 2020

Champagne: André Robert : Les Jardins du Mesnil, L'Agapé : Riesling Rosacker 2014, Corbières : Maxime Magnon La Bégou 2017

Nous recevons trois couples d'amis, tous amateurs de vins et de gastronomie. Ce faisant, nous prenons plaisir à les surprendre avec des vins qu'ils pourraient ne pas connaître et avec des associations inédites. Après des mises en bouche à base de langoustines ( un méli mélo maraîcher, et un tartare à la vanille), quelques friands au maroilles fondu, je propose deux entrées.  La première a déjà été expérimentée deux fois. Il s'agit d'un carpaccio de noix de Saint Jacques sur une guimauve au citron   Cette recette a... [Lire la suite]
26 janvier 2020

Carbonnieux blanc 2010, Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2017, Daniel Bouland : Morgon vieilles vignes 2011

Mon épouse a pu acheter au marché de Libourne une belle barbue, poisson qui se fait plutot rare sur les étals des poissonniers locaux. Elle a été cuite simplement à la poêle à l'unilatérale. Nous avons accompagné le plat avec deux vins blancs goûtés auparavant pour eux-mêmes . Carbonnieux blanc 2010 s'est mieux dégusté que la bouteille précédente, avec un élevage qui se fond harmonieusement, ce vin est expressif, bien construit, et d'une bonne allonge avec un début de complexité notable. Puygueraud blanc 2017 est jeune, mais... [Lire la suite]
23 janvier 2020

Pessac-Léognan : Pape Clément 2002, Saint Emilion : Tertre Daugay 2009 et Mangot Quintessence 2010

Voici les commentaires de quelques vins de Bordeaux dégustés ces deux derniers mois. Nous avons ouvert une nouvelle bouteille de Tertre Daugay 2009, le vin se goûte très bien en évoluant lentement, il possède une fraîcheur de bon aloi largement favorisée par son terroir calcaire à argilo-calcaire. Cette propriété de 17 hectares qui appartenait au Comte Alexandre de Malet Roquefort pour moitié et pour l'autre à un investisseur américain a été vendue au printemps 2011 au Domaine Clarence Dillon (déjà propriétaire des châteaux... [Lire la suite]
21 janvier 2020

Pomerol : l'Evangile 2001 et la Conseillante 2001, et Mazis-Chambertin 2006 pour le dîner annuel des amis oenophiles du Nord

Le plat principal est un vol au vent au ris de veau et de la poule élevé au grain. Simple, mais si bon....! tout est dans la qualité du produit!  Puis c'est une multitude de fromages pour qu'ils conviennent tous aux vins choisis. Nous avons été particulièrement gâtés avec les trois vins rouges !! Notre ami Didier souhaitait nous confronter à trois vins rouges. Il avait annoncé la couleur (sans jeu de mots) dès octobre, car il avait à coeur de nous faire apprécier ces trois merveilles. Nous nous attendions à du grandiose, et ce... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Des vins blancs Champagne, Cyclades, Savoie, Condrieu, Jurançon,bus lors de notre repas annuel avec nos amis oenophiles du Nord

  Comme tous les ans, et c'est sans doute devenu une institution, sur le principe de l'auberge espagnole, nous nous réunissons avec tous nos amis du Nord lorsque nous sommes de retour en Picardie pour les fêtes de fin d'année. Tous sont grands amateurs de gastronomie et de vins, et c'est un festival de saveurs et ... de bonheurs lorsque nous nous retrouvons annuellement  pour le plaisir d'échanger nos bouteilles et de vivre pleinement notre passion.    Chaque plat est préparé spécialement par celui qui place le... [Lire la suite]

16 janvier 2020

Dégustation de lots en cours d'élevage du millésime 2019,et du vin du millésime 2018 au Clos Louie (Castillon-Côtes de Bordeaux)

Pascal Lucin, directeur technique du château Grand Pontet à Saint Emilion, m'a convié à une dégustation au mois de décembre 2019 de lots du millésime 2019 de sa propriété Clos Louie en appellation Castillon-Côtes de Bordeaux. Il y élabore depuis plusieurs années d'excellents vins figurant dans le sommet de l'appellation.   Je rappelle ci dessous l'organisation parcellaire de cette petite propriété (gérée également par son épouse, Sophie Lucin Douteau) de trois hectares entre les communes de Saint Philippe d'Aiguilhe et Saint... [Lire la suite]
14 janvier 2020

Buisson-Charles : Bourgogne-Chardonnay 2016, et Larcis Ducasse 2008 pour le déjeuner de Noël 2019

Le jour de Noël le menu n'est pas forcément moins festif : il est toujours le plaisir de réjouissances gastronomiques, de retrouvailles familiales et de la joie de vivre la nativité. Nous nous promettons une année heureuse et nous pensons en particulier à nos enfants à qui nous souhaitons le succès de leurs entreprises.   Le menu est le suivant :  Trilogie de foie gras   Vol au vent aux ris de veau   Filet de boeuf, opéra de légumes Farandole de desserts.     Les deux vins suivants... [Lire la suite]
12 janvier 2020

Paul Ginglinger : Riesling 2016, Argyros Assyrtiko 2015, Potensac 2001, Graillot Crozes Hermitage 2005 pour le réveillon de Noël

  Le réveillon de Noël se tient traditionnellement dans le Nord pour être célébré en famille.   Les vins sont choisis en fonction du menu, et globalement les accords sont satisfaisants : la gageure d'avoir à associer des vins avec une cuisine qui nous est racontée par téléphone à quelques jours du départ est souvent relevée.   Le menu est le suivant : Les Créations de Noël ( ce sont des mises en bouche à base de crustacés essentiellement) Salade de Homard aux clémentines et aux grenades Civet d'oie aux... [Lire la suite]
09 janvier 2020

Pessac-Léognan : Haut-Brion rouge 2002, et Rossignol-Trapet : Gevrey-Chambertin : Aux Etelois 2015 pour finir le repas

Ce billet commente les deux vins qui ont accompagné le plat et le fromage. Le plat a été un filet de porc noir de Bigorre, lentement cuit (à basse température) et entouré de crépine après avoir été un peu épicé. La viande s'est montrée fondante à souhait.  Pour les fromages, il s'est agi d'un Saint Nectaire. Et d'un Chaource affiné pour le Bourgogne. Les lecteurs savent que c'est essentiellement le Saint Nectaire que nous aimons associer avec un Bordeaux, ils en déduiront donc que le Haut-Brion a suivi cette première partie du... [Lire la suite]