Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 janvier 2020

Médoc : Clos Manou 2014, Mader : Pinot noir Muhlforst 2017, Saint Emilion : Pavie Macquin 2012

Je commente dans ce billet une série de trois vins dégustés avant les fêtes de fin d'année qui se sont révélés être très prometteurs après quelques années supplémentaires en cave. Pour bien comprendre les commentaires de dégustation et l'avant propos, il conviendra de lire les conditions de dégustation ( paragraphe en italique).

 

Clos Manou 2014 est un vin qui possède un élevage qui parait un peu marqué dans sa jeunesse et sans aération préalable. Cet élevage est néanmois toujours bien proportionné à la matière spécifique à chaque millésime, et il se fond harmonieusement après quelques années en cave. Le vin est effectivement un peu austère lors de la première dégustation, mais bien en place le lendemain.

Le Pinot noir Muhlforst 2017 du Domaine Mader offre un fruit prometteur,une structure un peu retenue, et une finale amère le premier jour. 24 heures plus tard, il est totalement épanoui et excellent ( voir le commentaire) .

Pavie Macquin 2012 et très réussi dans un millésime plus favorable au Merlot qu'aux deux Cabernets ( franc et Sauvignon), il est expressif dès la première dégustation et très séduisant le lendemain. Certains dégustateurs ont enterré un peu vite le millésime 2012, qui me parait d'un bon niveau en rive droite, lorsque le cépage Merlot est largement majoritaire.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

 

 

IMG_20200105_160556

 

 

 

 

Médoc : Clos Manou 2014

IMG_20200105_160608

La robe est profonde avec des reflets violines. Le nez est bien ouvert avec des arômes de fruits mûrs et frais ( cassis dominant et cerises) , nuancés de fines épices et des notes de fleurs mauves, avec un élevage de qualité en arrière plan. La bouche est bien construite, d'une bonne densité avec un corps bien formé, doté d'un chair veloutée et fruitée. La finale est allongée, bien tenue par des tannins plus fermes, fraîche et expressive. Noté 16, note plaisir 15,5

 

Alsace : Mader : Pinot noir Muhlforst 2017

IMG_20200105_160600

La robe est assez soutenue de couleur pourpre à rubis. L'olfaction expressive et séduisante évoque les cerises, la gelée de groseilles, de fines épices (cumin et baies de genièvre), avec des notes de pivoine et légèrement fumées. La bouche est soyeuse, dense, avec d'élégantes sensations ascendantes vers un centre oblong et plein, rehaussé de fruits éloquents. La finale est allongée, très veloutée, d'un bon maintien, avec une fraîcheur en adéquation avec la matière, et très aromatique. Noté 16,5, note plaisir 16

 

Saint Emilion : Pavie Macquin 2012

IMG_20200105_160604

La robe est profonde avec un liseré de teinte sanguine. La palette aromatique est intense à l'agitation, avec des arômes de cerises burlat, d'épices douces, de violettes et des notes de baies noires, de truffes noires, de thé fumé et de papier d'Arménie. L'attaque est charnue et très veloutée, le vin se développe dans un milieu de bouche sphérique, plein, et dense relevé de fruits expressifs et gourmands. La finale est longue, très bien tenue par des tannins fermes au contour poli, fraîche et très expressive. Noté 17/17,5, note plaisir 16,5

 

Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire