Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 septembre 2019

Alain Graillot : La Guiraude 2005, Madiran : Bouscassé vieilles vignes 2001, Haut-Médoc : Sociando Mallet 2001

Le dîner se poursuit avec un quasi de veau cuit en basse température, accompagné de carottes et de potimaron,

IMG_20190907_211520IMG_20190907_211524

 

puis d'un copieux et savoureux plateau de fromages, et nous terminons par une salade de fruits au basilic et macaron à la rose.

IMG_20190907_224832

Trois vins rouges sont servis et dégustés à l'aveugle avec la viande et les fromages. La bouteille de Crozes-Hermitage La Guiraude 2005 d'Alain Graillot remplace en dernière minute une bouteille de Saint Joseph 2007 de Gérard et Jean-Louis Chave qui s'est révélée être ascescente. Malgré une aération courte, cette Guiraude 2005 s'est montrée excellente, ce qui ne nous a pas paru surprenant quand on connaît la régularité de cette cuvée qui n'est produite que lors d'un millésime qualitatif.

Les vins suivants ont été mis en carafe deux heures avant leur service.

Sociando Mallet 2001 est fortement marqué par les arômes de poivron à tous les stades de la dégustation ce qui finit par être entêtant et peu agréable. Si l'élevage soutenu dans la jeunesse arrive à masquer tout ou partie ces arômes de poivron, le vieillissement sous verre finit par les révéler sans équivoque. Pour ma part ce sont des arômes rédhibitoires.

Le Boucassé vieilles vignes d'Alain Brumont 2001 a remarquablement profité de son vieillissement sous verre dans ce très beau millésime à Madiran, dont j'avais pu déguster dans leur jeunesse les vins de diverses propriétés. Cette excellente bouteille parfaitement représentative de son terroir a été appréciée par l'ensemble des dégustateurs présents, comme l'avait été lors d'une dégustation à l'aveugle, il y a 18 mois la même cuvée dans un millésime plus difficile 2007

 

 

 

 

IMG_20190907_231049

 

Crozes-Hermitage : Alain Graillot : La Guiraude 2005

 

IMG_20190907_231128

 

La robe est profonde, violine au bord du verre. Des arômes de fruits noirs mûrs (cassis et mûres sauvages), d'épices variées, de légères réglisse et une touche de végétal mûr soulignent une olfcation expressive. La bouche offre des tannins fins et serrés habillés par une chair bien formée et veloutée qui se trament dans un corps plein, dense, d'une élégante concentration, rehaussé de fruits épicés éloquents. La finale est longue, harmonieuse, complexe, et expressive avec toujours cette petite pointe végétale qui participe à l'équilibre. Noté 17, même note plaisir

 

Haut-Médoc : Sociando Mallet 2001

La robe est profonde de teinte sanguine. Le bouquet bien ouvert évoque très nettement le poivron ( plus vert que rouge), les baies noires, les épices douces, et des arômes empyreumatiques issus d'une élevage appuyé. La bouche est compacte, finement charnue, avec une texture veloutée, assez puissante dans un centre fruité et poivronné. La finale est fraîche, allongée, avec des tannins fondus et structurants, assez fruitée, épicée, mais toujours marquée par ces arômes entêtant de poivron.

 

Madiran : Château Bouscassé vieilles vignes 2001

La robe est profonde avec un liseré de couleur sanguine sans signe d'évolution. Le nez est intense avec des arômes de cassis, de myrtilles, d'épices variées, de fleurs mauves, de moka, et des notes fumées. L'attaque offre une chair pleine et veloutée, le vin se développe dans un corps dense et concentré avec des tannins parfaitement enrobés rehaussé de fruits éloquents. La finale est longue, appuyée, veloutée, expressive et persistante. Noté 17, même note plaisir

 

 

Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire