Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

20 août 2019

Moutard : Chardonnay effervescent; Puygeraud blanc 2014; Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard village 2015

C'est autour d'un repas simple que nous recevons les premiers membres de la famille qui profitent de ce que nous sommes sur la route de leurs vacances pour leur pause... pause qui le plus souvent dure plus de deux jours.

L'avantage des frères et des soeurs, c'est que nous connaissons leurs goûts depuis des dizaines d'années et que considérer qu'on puisse apporter selon ce que chacun apprécie sans qu'il y ait véritablement de menu précis a son charme. 

Ainsi avons nous des huîtres, natures comme cuites, de la charcuterie du sud-ouest, de l'araignée de porc, quelques fromages variés et des fruits pour le dessert.

Ce méli mélo est aussi propice à une variété de vins intéressante : puisqu'il convient de s'associer aussi bien avec le grenier médocain qu'avec les huîtres, nous passons allégrèment des vins blancs secs aux Saint Emilion ou satellites.

Sans oublier les champagnes.... 

 

IMG_20190811_163535

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne commente ici que les vins qui ont suscité du plaisir pour les dégustateurs. Le Champagne Dangin 100% ne les a pas convaincus, avec une palette aromatique simple, peu séduisante, tant au nez qu'en bouche et un léger manque d'allonge. La bouteille du vin de la Rioja Remelluri Reserva 2010 s'est révélée êtres déviante contaminée par les ethyl-phenols.

 

Famille Moutard : Chardonnay bourguignon en méthode champenoise 

 IMG_20190811_163538_1

La robe or pale est traversée par un cordon de bulles très fines. Le nez expressif est très floral (verveine , fleurs blanches ) avec des arômes de fruits blancs et d'agrumes . La bouche est souple , délicate , veloutée, fine et élégante, avec un petit manque de tonicité qui se retrouve dans une finale fruitée, florale, mais un peu molle à mon goût. Note plaisir 13

 

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2014

IMG_20190811_163542

La robe or clair est brillante. L'olfaction bien ouverte évoque les agrumes ( citron mûr et orange), de fleurs champêtres, d'épices (cumbawa) et de légères notes d'élevage (pointe de vanille) quasiment intégré. La bouche offre une texture veloutée, les sensations sont ascendantes vers un milieu de bouche d'une bonne densité et fruité. La finale est allongée, étirée par une fraîcheur nette mais sans excès, dynamique et expressive. Noté 15,5, même note plaisir.

 

Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : village 2015

 

IMG_20190811_163545_1

 

 

 

La robe est très soutenue à assez profonde de couleur violine à rubis. Le nez est bien ouvert, avec des arômes de cerises, d'épices douces, et des notes de fleurs mauves, de léger cassis ; l'élevage distingué est en retrait. La bouche est veloutée dès l'attaque, le vin prend de l'ampleur dans un corps oblong bien rempli délicatement charnu et très fruité. La finale est allongée, élancée, dotée d'une tenue par des tannins à peine plus sensibles, d'une bonne fraîcheur, fruitée, épicée, avec une touche florale. Noté 15,5, même note plaisir

 IMG_20190811_163549

Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire