Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 août 2019

IGP Alpilles : Trevallon 2008, Pauillac : Lynch-Bages 2000, et Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008

Le déjeuner avec Alexandre se poursuit autour des plats suivants : gigot d'agneau à la sarriette en basse température accompagné d'oignons à la pêche (façon Michel Guérard); fromages (Saint Nectaire et Chaource); sabayon aux fruits rouges.

 

Alexandre nous fait goûter à l'aveugle une bouteille ouverte le matin du Domaine de Trevallon 2008 dans son assemblage classique (Cabernet Sauvignon 50% et Syrah 50%) avec une nette perception du Cabernet Sauvignon. Un vin fin, élégant, dans une construction allongée, une belle réussite dans un millésime ingrat en Rhône sud.

 

Lynch-Bages 2000 a été mis en carafe deux heures avant la dégustation. C'est une très belle bouteille qui fait partie des grandes réussites de ce millésime. Il faut simplement souhaiter que le vieillissement sous verre n'apportera pas avec l' âge des déviances aromatiques comme nous avons pu les observer dans des vins de la rive gauche âgés de 20 ans ou plus.

 

Larcis Ducasse 2008 a été carafé une demi-heure avant le service. Il offre les belles qualités de cette propriété dans un millésime océanique : fruits mûrs et frais, texture très veloutée, milieu de bouche charpenté dans le contexte du millésime, allonge fraîche, aromatique et persistante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20190811_163316_1

 

 

IGP Alpilles : Domaine de Trevallon 2008

 IMG_20190811_163216

La robe est assez profonde de couleur pourpre à sanguine au bord du verre. Le nez intense évoque le cassis, les cerises, les fines épices, le tabac blond, le papier d'arménie, avec des notes fumées et de très léger poivron rouge. La bouche est élégante, dotée d'une chair soyeuse, dans une construction longiforme d'une bonne densité rehaussé de fruits finement épicés. La finale est allongée, élancé soyeuse, harmonieuse, expressive et assez complexe. Noté 16,5, même note plaisir. Un réussite dans ce millésime difficile, merci Alexandre.

 

Pauillac : Lynch-Bages 2000

 IMG_20190811_163228

La robe est assez profonde à profonde de teinte sanguine. Le bouquet est expressif avec des arômes de cassis, d'épices douces, de tabac brun, de cèdre, et des notes de cerises, de réglisse et légèrement fumées. La bouche est riche , les tannins fins et mûrs enrobés par une chair bien formée et veloutée se trament dans un corps dense, ample et puissant rehaussé de fruits éloquents. La finale est longue, soutenue, veloutée, fraîche, très aromatique et complexe. Note potentielle 17,5/18 en l'état, note plaisir 17

 

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008

IMG_20190811_163233

La robe est assez profonde, sanguine au bord du verre. L'olfaction est bien ouverte et élégante avec des arômes de cerises, de petites baies noires, de légères épices, avec des notes de fleurs mauves, de truffes noires et de thé fumé. La bouche est très veloutée à soyeuse, délicatement charnue et très fruitée, avec un corps oblong et bien rempli. La finale est allongée, bien tenue par des tannins un rien plus fermes au contour velouté, fraîche, précise, avec une palette aromatique expressive et persistante. Noté 16,5, voire un peu plus, note plaisir 16

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire