Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 août 2019

Bouchard Père et fils : Beaune : Les Vignes de l'Enfant Jésus 2008, Pessac-Léognan : Carbonnieux rouge 2005

Le retour à des températures douces nous a permis d'ouvrir des bouteilles que je souhaitais goûter ou regoûter au cours de cet été.

Je ne suis pas très séduit par les vins rouges bourguignons du millésime 2008. Ce que j'ai pu déguster au cours des deux années passées a montré des vins assez tendres, peu charnus, avec des acidités gustatives vives à très vives accompagnées parfois par des notes végétales.

Je n'abordais pas la dégustation de cette bouteille de Beaune Vignes de l'Enfant Jésus 2008 de la maison Bouchard Père et fils avec optimisme. Le vin s'est mieux et même bien comporté avec une finale équilibrée dotée d'une fraîcheur tempérée, et sans déficit de chair et une bonne tenue à l'air en 24 heures.

J'avais trouvé en dégustation "primeur" le Carbonnieux rouge 2005 beaucoup plus complet que d' habitude avec une belle présence en milieu de bouche. J'ai pu regoûté ce vin en bouteille lors d'une Porte Ouverte de l'appellation Pessac-Léognan. Il s'est révélé être conforme à mes impressions en cours d'élevage.

J'ai fait l'acquisition de quelques bouteilles. J'ouvre et je commente la première bouteille de cette série. L'évolution est tout à fait conforme à ce que j'en attendais ( voir le commentaire) avec un ton au dessus le lendemain.

Attendre 2025 pour commencer à en profiter à son meilleur niveau.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).

 

IMG_20190806_205226_1

 

Bouchard Père et fils : Beaune Premier Cru : Les Vignes de l'Enfant Jésus 2008

IMG_20190806_205242

 

La robe est assez peu soutenue de teinte rubis à grenat. Le nez bien ouvert évoque la griotte, les cerises, les roses avec des notes de réglisse et d'élevage bien proportionné en arrière plan. La bouche offre une chair délicate et veloutée, avec un milieu de bouche plus haut que l'attaque, assez dense et fruité. La finale est étirée par une fraîcheur, plutôt bien dosée, élancée, veloutée, fruitée, légèrement épicée, et florale. Noté 16, même note plaisir

 

Pessac-Léognan : Carbonnieux rouge 2005

IMG_20190806_205234_1

 

La robe est profonde avec un liseré de couleur sanguine. Le bouquet est séduisant avec des arômes de cassis mûr, de cerises, d'épices, de fine réglisse, et d' âtre. La bouche est corsée, pleine, dense, avec des tannins fins enrobés par une chair bien formée et très veloutée, rehaussée de fruits éloquents. La finale est longue, harmonieuse, dotée d'une texture veloutée, soutenue, expressive et persistante . Noté 16,5, note plaisir 16

Posté par Daniel S à 22:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire