Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de quelques Rieslings alsaciens du millésime 2010 : fin

Les vins ont été regoûtés 24 heures plus tard, après avoir été conservés en carafe bouchées au réfrigérateur.

D'une façon générale, le millésime 2010 offre des acidités très présentes souvent dès l'attaque ou dès le milieu de bouche, elle peuvent être pour, certains vins, vives en finale, lorsque les vins ne sont pas suffisemment charnus avec des milieux de bouche bien dotés. Ce style de vin blanc plait à certains dégustateurs, comme nous le constatons lors de ces dégustations à l'aveugle. Pour ma part je préfère un peu plus de maturité qui donne des finales plus harmonieuses sans manquer de fraîcheur. 

Nous n'avons pas observé d'évolution notable entre cette séance de dégustation à l'aveugle et celle du lendemain "étiquettes découvertes". 

Le Rosacker 2010 du Domaine de l'Agapé est un vin mûr, d'une belle tenue, avec une séduisante empreinte calcaire en finale, il n'a pas encore la séduction de l'Osterberg du même domaine qui lui est à son meilleur stade de dégustation.

Le Rosacker 2010 de la Cave de Ribeauvillé a moins de profondeur que celui de l'Agapé, avec une acidité un peu vive en finale.

Le Sommerberg 2010 du Domaine Boxler a joué au caméléon lors de cette dégustation : mûr, mais manquant un peu de relief lors de la dégustation à l'aveugle, plus fringant un peu plus aéré avant le début du repas, et à nouveau un peu plus renfrogné le lendemain. A revoir sur une autre bouteille.

Le Riesling Brand 2010 du Domaine Josmeyer offre des arômes un peu résineux, et une acidité un peu vive en finale qui limite en partie ses qualités globales.

 

Le Riesling Vendanges Tardives 1998 du Domaine Hugel a acompagné avec brio le melon au Grand Marnier et espuma à l'amande et à la fleur d'oranger

 IMG_20190718_224741

Domaine Josmeyer : Riesling Grand Cru Brand 2010

IMG_20190718_224807

 

 

La robe or un peu soutenu est brillante. Le nez assez expressif évoque les agrumes, un léger terpène, des épices orientales (léger curry) avec une pointe de résine et de caramel. La bouche est souple en attaque un peu plus dense et plus ample dans un centre fruité. La finale est droite, tendue, tenue par une acidité un peu vive (sans excès), aromatique , avec une légère amertume (peau d'agrumes). Noté 16, moyenne du groupe 15,83

 

Domaine de l'Agapé : Riesling Grand Cru Osterberg 2010

IMG_20190718_224811

La robe offre une teinte or légèrement soutenu. L'olfaction est bien ouvert avec des arômes d'orange mûre, de fines épices ( girofle dominante) , nuancées de notes de prunes jaunes, de roses, et d'une touche de naphte. La bouche est bien en chair, veloutée , sphérique, pleine dotée de fruits avenants. La finale est longue, soutenue, d'une impeccable fraîcheur expressive, persistante, et assez complexe. Noté 17, moyenne du groupe 17

 

Domaine Hugel : Riesling Vendanges Tardives 1988

IMG_20190718_224817

La robe dorée est brillante. Le bouquet est intense avec des parfums d'oranges confites, de mirabelles, d'épices orientales, de fruits secs, de biscuit, et une très légère note naphtée. La bouche est généreuse, délicatement charnue, concentrée avec élégance, occupant bien le palais, agrémentée de fruits épicés éloquents. La finale est allongée, harmonieuse ( fraîcheur de bon aloi), soutenue, complexe et persistante. Noté 17,5, même note plaisir

 

 

Posté par Daniel S à 22:00 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire