Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 mars 2019

Saumur : Clos du Moulin 2015, Alsace : Kientzler : Riesling Geisberg 2011, Sancerre : Gérard Boulay : La Côte 2010

Nous organisons une rencontre entre deux vignerons bordelais. L'un est pauillacais et l'autre castillonnais. Nous connaissons bien leur vin, que nous goûtons toujours très bien, et selon l'idée que nous nous faisons du partage il était question qu'ils se connaissent. Nous avons considéré que cette soirée était réussie puisque les deux vignerons semblent s'être appréciés. En tout cas, ils ont aimé les vins! Nous avons aimé les discussions passionnés du travail de vigneron, et on comprend mieux, si tant est qu'il était question d'en pénétrer une explication, combien tant de labeur, tant d'exigence conduisent à des vins merveilleux qui sont pour nous, simples consommateurs, un cadeau!

Le menu proposé pour convenir avec les vins blancs a été le suivant : 

Mises en bouche : carpaccio de flétan aux fruits de la passion, huîtres en gelée, langoustine à la vanille Bourbon.

P1090523

huîtres en gelée

 

Entrée : Noix de Saint Jacques en croûte de sel

 

WP_20190309_20_34_01_Pro

 

Ris de veau aux morilles, réduction de morilles

WP_20190309_20_54_49_Pro (1)

 

Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle et sont mis en carafe, une petite heure avant le service

Saumur : Thierry Germain, Michel Chevré, Eric Charruau : Clos du Moulin 2015

 

La robe or vif est brillante. Le nez est expressif avec des arômes de poire , de coing, de tilleul, de fines épices, et une pointe miellée. L'attaque offre une chair bien formée et veloutée, avec des sensations ascendantes, le centre est dense et le vin développe dans un corps oblong et fruité. La finale est longue, fraîche, précise, droite, aromatique, et saline. Noté 16,5, même note plaisir.

 

Alsace : Kientzler : Riesling Geisberg Grand Cru 2011

WP_20190317_13_43_03_Pro

 

La robe offre une robe or assez soutenue. L'aération accentue des arômes nets et avenants de citrons et d'oranges mûrs, de naphte, de fines épices, de fleurs sauvages , et des notes de légère infusion. La bouche est dotée d' un élégant velouté de texture dans sa première partie, une chair délicate, de la densité et de la consistance dans un centre fruité. La finale est allongée, fraîche, avec une texture impressive plus impressive, aromatique, persistante et saline. Note potentielle 16,5, note plaisir 16

 

Loire : Sancerre : Gérard Boulay : La Côte 2010

WP_20190317_13_43_15_Pro

La robe de couleur or léger est brillante. L'agitation met en valeur des arômes d'agrumes variées ( citron, et fruits de la passion dominants) de délicate épices, avec des notes florales de fleurs champêtres et de prunes jaunes. La bouche est bien en chair veloutée assez grasse, le milieu de bouche offre des rondeurs avenantes avec une belle matière dense et fruité. La finale s'allonge et s'étire portée par une fraîcheur de bon aloi, expressive, persistante et saline. Note potentielle 17, note plaisir 16,5. Le vin s'ouvre enfin avec un beau potentiel.

 

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire