Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

14 mars 2019

Chili : Errazuriz : Sauvignon blanc 2016,Pessac-Léognan : Malartic-Lagravière 2000, Daniel Bouland : Morgon vieilles vignes 2011

Un ami m'a offert une bouteille de Sauvignon blanc 2016 de la région d' Aconcagua Costa du Domaine Errazuriz (Chili). J' ai été heureux de regoûter un vin chilien que je n'avais pas eu l'occasion de faire depuis une petite quinzaine d'années. C'est un vin net, légèrement soufré, expressif et bien construit, avec les caractéristique du cépage qui se boit avec un certain plaisir à table.

La bouteille de Malartic-Lagravière 2000 montre un vin qui est entré dans sa phase d'évolution, avec un fruit encore présent, une élégante texture très veloutée, et un élevage fondu. Lors de la première dégustation, il reste fringant, mais un peu plus terne 24 heures plus tard. Il est, à mon avis, à boire.

Le Morgon vieilles vignes 2011 de Daniel Bouland entre dans une phase intermédiaire, il n' a plus l'intensité fruité des premières dégustations, il commence à acquérir de légers arômes d'évolution. Cette bouteille n' a pas le charme et l'intensité de celle dégustée précédemment. Problème de bouteille ou début d'évolution?

 

WP_20190313_18_37_03_Pro

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).



Chili : Errazuriz : Aconcagua Costa : Sauvignon blanc 2016

WP_20190313_18_37_10_Pro

La robe jaune pale est brillante. Le nez s'ouvre à l'aération et évoque le citron , le pamplemousse, avec des notes florales, de léger buis, de menthe, et une pointe de soufre. La bouche est délicatement charnue et veloutée, les sensations sont ascendantes vers un milieu de bouche rond et plein. La finale d'une bonne allonge est fraîche veloutée, d'une bonne expression aromatique. Noté 15,5, note plaisir 15



Pessac-Léognan : Malartic-Lagravière 2000

WP_20190313_18_37_14_Pro

première dégustation

La robe est jeune, assez profonde de couleur sanguine. Le bouquet est expressif avec des arômes de cassis, de fines épices, d'encens, de café , de chocolat, et de léger humus. La bouche est très velouté à soyeuse, les tannins enrobés par une chair délicate se trament dans un corps oblong d'une bonne densité. La finale , est allongée fraîche, délicate, expressive avec une dominante d'arômes assez évolués. Noté 16. A boire pour ceux qui veulent encore avoir du fruit



Beaujolais : Daniel Bouland : Morgon vieilles vignes 2011

WP_20190313_18_37_17_Pro

La robe est très soutenue de couleur burlat. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerises, de petites baies noires, avec des notes de pivoine , de violettes et de fine réglisse. La bouche est tonique, corsée, finement charnue, fruitée (fruits un peu plus ternes par rapport aux précédentes dégustations). La finale est étirée par une nette fraîcheur, tenue par des tannins plus fermes, avec une palette aromatique tempérée et légèrement évoluée. Noté 15, même note plaisir

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire