Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 janvier 2019

Trois Riesling :Allemand Reingold 2015, Alsace Domaine de l'Oriel Sommerberg 2013,Léon Boesch Breitenberg 2014 ( suite du dîner)

Nous passons à table pour la suite du repas : ce sont d'incroyables entrées qui nous nous sont offertes : de la truite des Pyrénées, crème du Barry et gelée de persil, et un carpaccio de daurade, au citron caviar, sabayon à la savora et oignon rouge, huile d'olive. Ces entrées ont été préparées par l'épouse de Bernard et par nos hôtes. Elles sont tout simplement succulentes et leur association avec les Rieslings pose d'autant moins de problème que les vins étaient connus des convives, à l'exception du Reingold.

A l'heure où le Michelin rend son verdict, il eût été intéressant de  passer chez nous... Dextérité, talents culinaires, passion et générosité, tout ce qui permet que l'on soit surpris de tant de créativités et de saveurs était réuni.

 

P1090411

P1090415

P1090416

P1090417

 

Les trois vins commentés sont issus du cépage Riesling, ils sont servis en carafe.

Le riesling allemand est un de nos apports, les autres convives le goûtent à l'aveugle. Les deux rieslings alsaciens offerts par nos amis Pierre et Nicolas lors de notre séjour alsacien qui n'ont pas pu être goûtés sur place le sont lors de ce dîner. Nous ne connaissions pas ces vins auparavant même si nous avions entendu parler de ces deux producteurs


P1090434

Allemagne: H et D Fiegenschuh : Riesling Reingold Trocken 2015

La robe est légèrement dorée. Le nez expressif évoque les fruits jaunes ( prunes), les fruits de la passion, les épices orientales, le naphte, avec des notes d'agrumes mûrs. La bouche est riche, bien en chair, dense, ample, et fruitée. La finale est longue, appuyée, très aromatique et persistante avec une impeccable fraîcheur qui équilibre harmonieusement la richesse du vin. Note potentielle 17, note plaisir 16,5



Alsace : Domaine de l'Oriel (Claude Weinzorn) : Riesling Sommerberg "Z" 2013

terroir granitique du Sommerberg

La robe offre une teinte jaune pale à reflet or. L'aération accentue des arômes d'agrumes ( oranges et citrons) de naphte, avec des notes de léger cumbawa et florales. La bouche est droite, longiforme d'une bonne densité, fraîche dès l'attaque, agrémentée d'agrumes mûrs expressifs. La finale est élancée, étirée par une nette acidité (sans excès), cristalline, aromatique et saline. Noté 16/16,5

P1090435

Alsace : Léon Boesch : Riesling Breitenberg 2014

Terroir de grès à voltzia ( Buntsandstein : Trias inférieur à moyen)

La robe or clair est brillante. L'agitation libère des arômes de fruits jaunes, d'oranges nuancés de notes d'infusions, de fleurs sauvages et d'une pointe d'épices. La bouche est charnue et veloutée, et prend de la plénitude, de l'ampleur et de la rondeur dans un centre fruité. La finale est allongée, dynamique, tendue, fraîche, très expressive et persistante. Noté 16,5


P1090433



Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire