Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 janvier 2019

Champagne, Alsace Riesling, Pomerol, Saint Emilion, Alsace V.T pour le réveillon du 31/12/2018 - menu en images

 

WP_20181231_22_25_34_Pro (2)

 

 

Que 2019 apporte à tous nos lecteurs - et nous remercions plus particulièrement nos fidèles habitués nord-américains - santé, joie, bonheur, belle gastromonie, et rencontres propices aux gentillesses et aux générosités pour que s'affirme toujours la passion de la vie !

Rarement réalisé dans ce blog, nous proposons notre menu de notre réveillon en images : 

La première entrée : langoustine sur un nougat d'ail.

 P1090449Choisir une belle tête d'ail (fumée si possible)

 P1090451Eplucher chaque pion, et prendre soin de dégermer

  P1090455Hacher menu

 P1090456Faire bouillir cet ail haché dans 150 ml de lait

P1090457Egoutter l'ail, mais conserver le lait...

P1090458... dans lequel incorporer 50ml d'huile (arachide, par ex.), 20 ml de farine, et une pincée de sel.

P1090459
WP_20181231_19_40_00_Pro (3)Mettre sur une plaque et faire cuire à 180° un quart d'heure, four préchauffé. Une fois refroidi, créer des disques de nougat d'ail à l'emporte-pièce

WP_20181231_19_39_53_Pro (2)
P1090473 (2)
Faire revenir très rapidement les langoustines (crues) dans une sauteuse. Puis retirer la chair des queues.WP_20181231_19_14_00_Pro (2)Mettre les carcasses au petit bouillon avec 100 ml de vin blanc, puis mixer grossièrement ces carcasses. Mettre le hachis à cuire dans le vin blanc resté dans la sauteuse et à l'aide d'un tamis séparer ce hachis de la bisque ainsi obtenue


WP_20181231_19_35_35_Pro (2)
WP_20181231_19_38_17_Pro (2)WP_20181231_19_43_04_Pro (2)

 Pour la présentation, mettre les queues de langoustine en quinconce sur le disque de nougat d'ail, insérer une pince, et entourer de la bisque. Ajouter de l'aneth.

 Pour accompagner ce plat,  nous avons mis en parallèle le champagne et le Riesling : 

WP_20190101_16_44_29_Pro (1)

 

 

Champagne : Dom Perignon 2002

 

La bouteille a été commencée le 30/12/2018, puis terminée en début de réveillon du 21/12/2018. A noter une excellente tenue à l'air

 

La robe or assez soutenue est traversée par un cordon de bulles fines à l'allure modérée. Le bouquet est élégant et expressif avec des arômes de poires d'agrumes fins, de délicates épices douces, avec des notes florales et de truffes blanches. La bouche est allègre, tonique, vineuse dans un centre doté d'une fine chair veloutée sous l'effervescence, fruitée. La finale est allongée, dynamique, fraîche, expressive, complexe (seconde dégustation), et salivante. Noté 17,5, même note plaisir

 

Alsace : Trimbach : Riesling Frédéric-Emile 2007

 

La robe or vif est brillante. Le nez d'une bonne intensité évoque, le citron, l'orange, les épices orientales, avec des notes finement naphtées, fumées, et florales ( violettes !). L'attaque est très veloutée, charnue, les sensations sont délicatement ascendantes jusqu'à un centre dense, fruité et finement épicé. Le vin s'allonge et s'étire avec une sensation veloutée dans une finale fraîche "sèche", subtile, et complexe. Noté 17, même note plaisir



 

 

Deuxième entrée : noix de Saint Jacques à l'échalote fumée confite.

P1090472WP_20181231_20_21_46_Pro

 WP_20181231_20_23_38_ProMettre les échalotes au four à 200° une bonne demi-heure, en robe. Ouvrir, débarder et nettoyer les noix de Saint Jacques. Dans un mixer, placer une noix, de l'huile d'olive et ( au choix!) un poivron rouge confit ou une tomate confite ; nous avons préféré le poivron rouge. Bien émulsionner jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse. Snacker les autres noix. Pour la présentation placer les noix sur la crème de poivron, répartir les échalotes, appuyer sur la gousse pour en sortir partiellement la chair.

Plat principal  : entrecôte maturée de trois semaines et un écrasé de pomme de terre à la truffe.

Quelques tommes de brebis

Pour ces deux plats, nous avons opté pour La Mondotte 1998 et Vieux Château Certan 1998, deux vins d'un même millésime 

 

Pomerol : Vieux Château Certan 1998

 WP_20190101_16_43_35_Pro (1)

Bouteille goûtée à l'ouverture et épaulée deux heures avant la réelle dégustation

 

La robe est assez profonde de teinte rubis à grenat légèrement décolorée au bord du verre. L'olfaction est intense avec des arômes de truffe noire, de cerises au "naturel", d'épice douces, et des notes d'humus et animales. La bouche est dotée d'une chair délicate très veloutée à soyeuse, avec un corps bien dessiné et assez dense, et rehaussé de fruits un peu mats. La finale conserve un agréable velouté de texture , elle est étirée par une fraîcheur un peu pointue, avec une palette aromatique expressive , mais évoluée. Noté 16,5, même note plaisir. Une bouteille moins performante que celle dégustée précédemment

 



 WP_20190101_16_43_24_Pro (1)

Saint Emilion : La Mondotte 1998

 WP_20190101_16_43_30_Pro (1)

Bouteille goûtée à l'ouverture et épaulée deux heures avant la réelle dégustation

 

La robe est profonde avec un liseré de couleur rubis. Le bouquet très expressif évoque les cerises, le cassis, les fines épices, avec des notes de framboises, d'élégante truffe noire, et une pointe de violettes. La bouche est riche, intense, concentrée, très fruitée, avec des tannins serrés enrobés d'une chair veloutée. La finale est longue, fraîche, avec un toucher de bouche légèrement crayeux, expressive et assez complexe. Noté 17,5, même note plaisir

 

 

 

 

 

 

 

Glace à la truffe : 

P1090460Emincer de la truffe et la mettre à infuser dans de la crème fraîche épaisse.

P1090461Réserver cette préparation, elle sera incorporée entièrement au sabayon*

P1090462

P1090463Faire des bâtonnets de truffe et ajouter un sirop de sucre (mettre le même poids en eau et en sucre - ici 50 grs) Faire caraméliser et ajouter de la crème fleurette au moment de l'obtention de la couleur désirée.

P1090465

P1090467

P1090468Faire un sabayon. Mixer trois jaunes d'oeuf avec 150 grs de sucre de façon à obtenir une mousse très éclaircie. Y ajouter les lamelles de truffe infusées* 

P1090469

 P1090470Séparer les bâtonnets confits du caramel  : ajouter les à l'appareil sabayon-infusion* et bloquer au froid plusieurs heures. Retirer et mélanger de temps en temps.

P1090471

WP_20181231_23_21_51_Pro (2)Pour la présentation, tartiner les assiettes du caramel refroidi et disposer dessus une boule de glace à la truffe!


WP_20181231_23_23_27_Pro (2)

C'est le Clos Jebsal qui a accompagné ce dessert!

 

Alsace : Zind Humbrecht : Clos Jebsal : Pinot gris vendanges tardives 2010

La robe or soutenu est brillante. Le nez est pur et intense avec des arômes d'abricots, de coings, d'oranges, d'épices orientales, de fleurs d'oranger et de miel fin. La bouche est riche, très expressive, très pleine, concentrée sans ostentation, et très fruitée. La finale est longue, veloutée, harmonieuse, dotée d'une palette aromatique intense et persistante. Noté 17,5, voire un peu plus, note plaisir 17,5


WP_20181231_23_55_50_Pro (2)

 

 



 

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire