Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

04 septembre 2018

Pauillac : Lynch-Bages 2000, et Sauternes : Climens 1988 pour un repas d'anniversaire (fin)

 

P1080882

 

P1080879

P1080876

 

 

La suite du repas s'est voulu simple mais au accès sur le meilleur rendu des produits. Régulièrement nous avons des pigeons sauvages de Thiérache. Ils s'apparentent en goût assez aux palombes. Ils ont été cuits au thym et en basse température, durant plusieurs heures. Leur chair en a été rendue fondante.

P1080857

Pauillac : Lynch-Bages 2000

 

Le vin a été mis en carafe deux heures avant la première dégustation, puis regoûté 48 heures plus tard, après conservation de la carafe en cave fraîche

 La robe est profonde de couleur sanguine sans signe d'évolution. Le nez est net et intense avec des arômes très caractéristiques de cassis mûr, d'épices variées, de cèdre, de tabac brun, avec des notes de cerises et légèrement truffées. La bouche, d'une insolente jeunesse, est veloutée à très veloutée, bien en chair, puissante, concentrée, dotée de fruits expressifs. La finale est longue, d'un très bon maintien (tannins serrés bien enrobés au toucher velouté après 48 heures de carafe), aromatique, fraîche et persistante. Noté 18, note plaisir 17 ( première dégustation).

 

  

Le dessert a été une création, intéressante, qui servira de base pour de futures autres réceptions. Il a été question de monter sur des meringues au citron vert, une panna cotta de mangue, accompagnée d'un caramel de fruits de la passion.

Le tout surmonté d'une mousse de fruit de la passion et d'un coulis de mangue. Ce sont ces deux rajouts qu'il aurait fallu servir à part. 

P1080860

 

Mais l'ensemble est néanmoins harmonieux et en accord, de principes, avec le Barsac.

Entre ce dessert, et le plat, nous avons apprécié par gourmandise deux fromages : le Saint Nectaire qui s'associe très bien avec le Pauillac, mais un bleu de Moussières (un fromage artisanal, fabriqué selon une recette traditionnel du Jura) pour aborder le liquoreux.

 


P1080880

 

 

 

Sauternes-Barsac : Climens 1988

 

Le vin a été dégusté sur une durée de 72 heures

 

La robe offre une teinte or soutenu à très soutenu. Le bouquet intense et séduisant évoque l'abricot rôti, l'orange et le citron confit, les épices orientales, les fleurs séchées, les fruits secs et le miel. La bouche est généreuse, onctueuse, dense, concentrée avec élégance, rehaussé d'intenses fruits rôtis. La finale est longue, très harmonieuse grâce à l'impeccable fraîcheur due au millésime, complexe, pure, intense et très persistante. Noté 18 , même note plaisir

 

 

 

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire