Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 septembre 2018

Buisson-Charles : Meursault Vieilles Vignes 2015, et Hermitage blanc Chave 2008 pour un repas d'anniversaire (1)


P1080874

 

 

 

 

S'il avait été question de fêter les débuts des décennies en présence de nos amis, néanmoins les dates anniversaires ont été célébrées dans l'intimité : et cette conjoncture permet d'inaugurer et de tester des recettes qui seront donc améliorées pour des repas entre amis. Les accords mets et vins participent aussi de ces essais, même si l'expérimentation est toujours un grand plaisir.

Après quelques mises en bouche, plutôt simples (brochettes d'ananas au chèvre, roulé de pomme granny au Serrano...), c'est sur un foie gras mi-cuit aux baies roses que le repas s'est ouvert.

Le foie gras est un grand classique : il y avait longtemps que nous n'avions pas apprécié cette chair pour elle-même. Il a donc été cuit en basse température à peine 25 minutes avec 25 cl de vin blanc, de fleur de sel et des baies roses.

P1080851

 

La cuisson a été juste ce qu'il fallait pour que nous le dégustions rosé.

Bourgogne : Buisson-Charles : Meursault Vieilles Vignes 2015

P1080872

 

Mis en carafe deux heures avant la première dégustation

 

La robe jaune clair à or léger est brillante. Le nez est expressif et séduisant, avec des arômes de pêches, d'agrumes mûrs ( oranges dominantes), de fines épices, et floraux ( fleur de muscade, fleurs blanches, et verveine), au premier plan lors de la deuxième dégustation, et des notes de légères noisettes. La bouche est charnue, avec une texture veloutée, dense dans un centre rehaussé de fruits éloquents. La finale est allongée, intense, accompagnée par une fraîcheur harmonieuse qui met en valeur une palette aromatique expressive et persistante, ponctuée de notes saline. Noté 16,5, note plaisir 16. Un vin qui s'approche plus facilement que prévu.

 

 

En revanche, le second plat a nécessité quelques recherches, plutôt fructueuses et intéressantes.

P1080854

Il a été question d'un carpaccio de queue de homard, avec une vinaigrette de poivron rouge.

Techniquement rien de plus facile : la queue  du homard, crue, est bien évidemment taillée en tronçons et elle est marinée plusieurs heures dans une sauce vinaigrée au poivron. Cette dernière a été réalisée avec un peu de vinaigre blanc et du sucre caramélisé, puis avec une légère adjonction d'huile d'olive.

Le restant de cette sauce a été incorporée dans une mayonnaise, qui a accompagné les pinces, elles cuites au court-bouillon.

Quelques quenelles de mangues à la crevette et à la coriandre pour accompagner ce plat de homard, ont apporté délicatesse et orientalité pour un vin d'une extrême complexité.

Les deux accords tels que nous les avions devinés avant même de découvrir réellement les plats se sont confirmés avec bonheur. Une fois de plus, nous avons pu apprécier le foie gras avec un Meursault, alliance qui n'est pas conventionnelle, mais qui est plus qu'intéressante, en particulier pour des Mersault d'une belle facture comme l'est le VV 2015 de Buisson-Charles.

 P1080855

 P1080873

Rhône nord : Domaine Chave : Hermitage blanc 2008

Mis en carafe deux heures avant la première dégustation

La robe offre une teinte or très soutenue. Le bouquet intense et complexe évoque les pêches jaunes, le melon, l'orange légèrement confite ( pulpe et peau) les épices variées, les infusions, et les herbes médicinales. La bouche est riche, ample, puissante, bien en chair, veloutée, avec une matière dense, agrementée de fruits finement épicés. La finale est longue, énergique tout en conservant un agréable toucher de bouche, complexe , très persistante, bien équilibrée par une fine acidité sous-jacente et des amertumes élégantes de peaux et de noyaux de fruits. Noté 17,5/18, note plaisir 17,5

 P1080875

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire