Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 août 2018

Des vins rouges de l'appellation Pessac-Léognan au Week-End des Grands Crus (hangar 14) à Bordeaux

Ce billet est dédié aux commentaires des vins ( millésime 2015) de l'appellation Pessac-Léognan dégustés lors de la manifestation du "Week-End des Grands Crus" organisée par l'Union de Grands Crus de Bordeaux (UGCB) mi juin 2018 .

J'ai évoqué lors d'un précédent billet consacré à l' appellation Pauillac, le rôle important des pluies abondantes qui ont plus ou moins affecté la région viticole bordelaise entre de le 11 et le 19 septembre 2015.

La zone la plus touchée s'étend graduellement entre Saint Julien et les vignobles de l'extrême nord du Médoc.

Pessac-Léognan qui n'a reçu qu'environ 35 millimètres d'eau pendant cette période a pu produire des vins très qualitatifs, et le terme de grand millésime convient à cette appellation pour l'année 2015.

J'ai aussi évoqué dans les billets précédents le fait que de nombreux vins se goûtaient mal à assez mal lors de cette manifestation. Ceci était particulièrement évident lorsque les élevages étaient assez soutenus. Bon nombre de vins ont souffert d'un manque d'aération. Nous avons observé des finales comprimées, avec des notes d'amertume et d'astringence qui ne reflètaient pas les réelles qualités de certains vins, et dont nous savons que le vieillissement sous verre apportera avec le temps l'harmonie nécessaire.

La grande richesse des vins et leur concentration supporteront des élevages assez soutenus voire même pour certains un peu plus.

 

IMG_0092

 

 

 

Les robes sont assez profondes à profondes de teinte sanguine à violine



Carbonnieux 2015

Le nez un peu discret s'ouvre à l'aération sur des arômes fruits rouges et noirs nuancés de notes florales et légèrement épicées.La bouche est élégante, dense, fruitée, bien tenue par des tannins à grains fins délicatement enrobés par un chair veloutée. La finale est élancée, fraîche, assez veloutée et pas encore épanouie. Note potentielle 16



Les Carmes Haut-Brion 2015

Des arômes de cassis, de framboises, d'épices douces, agrementés de notes florales et d'un élevage distingué soulignent une olfaction expressive. La bouche est bien en chair, charnue, corsée, d'une élégante concentration , très veloutée et rehaussé de fruits éloquents. La finale est longue, intense, bien tenue par des tannins enrobés, mais un peu fermes dans le coeur du grain; elle est harmonieuse, aromatique et persistante. Noté 18, voire plus dans quelques années

IMG_0093



Domaine de Chevalier 2015

L'olfaction avenante évoque le cassis, la cerise, de fines épices, avec des notes florales ( violettes dominantes) . La bouche et bien construite, assez profonde, dense, veloutée, fruitée avec une chair délicate. La finale est assez allongée, expressive, avec une acidité un peu vive qui prend le dessus sur une matière pas complètement déployée ( manque d'aération) . En l'état 16/ 16,5, à revoir.



Haut-Bailly 2015

L'agitation accentue des parfums élégants de petites baies noires, de cerises, d'épices douces, avec un bouquet floral. La bouche est très veloutée, les tannins fins enrobés par une chair bien formée se trament dans un corps très plein , ample et fruité. La finale est longue, précise, avec une texture veloutée, fraîche (sans excès), bien équilibrée, et dotéz d'une palette aromatique persistante. Noté 17,5/18

IMG_0094

Malartic-Lagravière 2015

Des arômes de fruits noirs variés (cassis et cerises) caractérisent le nez au repos; l'agitation fait apparaitre des parfums d'épices douces et des notes florales, avec en arrière plan un élevage distingué. La bouche est bien dotée, dense, d'un bon volume, fruitée avec une chair veloutée. La finale est longue, harmonieuse, bien tenue par des tannins un rien fermes, expressive et affirmée. Noté 17,5

IMG_0096

Pape Clément 2015

Des arômes d'élevage de qualité et assez soutenus font place à l'agitation à de belles expressions de fruits noirs, d'épices, et de notes fumées. La bouche est riche , concentrée, ample, fruitée, et bien en chair. La finale est longue, d'un bon maintien, intense, aromatique et persistante, équilibrée, avec une légère amertume due à l'élevage qui se fondra. Note potentielle 18



Smith Haut Lafitte 2015

L'aération dissipe des arômes d'élevage qualitatif, et met en valeur une palette de fruits rouges et noirs, d'épices variées, avec une note de fleurs mauves. La première partie de bouche est charnue et veloutée, avec des sensations ascendantes vers un centre bien rempli, dense et fruité. La finale est comprimée, avec une palette aromatique assez discrète, et de nettes notes d'amertume. A regoûter pour valider la note primeur autour de 18/20



Posté par Daniel S à 22:30 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire