Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 août 2018

Beaune Grèves Vigne de l'Enfant Jésus 2008, Châteauneuf du Pape : Charvin 2011, et Bouscassé 2005

 

WP_20180816_10_42_57_Pro

 

Les vins commentés aujourd'hui ont été dégustés et bus lors de périodes plus fraîches, donc non affectées par la canicule. Ils sont accompagnés essentiellement des plats de viandes variées, parfois en sauce ou en daube.

Dans l'ingrat millésime 2008 pour les vins rouges bourguignons présentant des acidités parfois vive en finale, nous avons souhaité goûter une nouvelle bouteille de Beaune Grèves Vignes de l'Enfant Jésus 2008 de la maison Bouchard Père et fils. Le vin s'est bien comporté, avec une agréable palette aromatique fraîche, une bouche avenante, et une finale sans excès d'acidité. Il s'est présenté à son meilleur niveau le lendemain.

J'ai ouvert ma première bouteille de Châteauneuf du Pape 2011 du Domaine Charvin. Ce fut une agréable surprise, avec un vin complet que je n'attendais pas à ce niveau, même s'il n'a pas, bien sûr, la concentration des grands millésimes castelneuvois. Une bonne tenue à l'air avec son meilleur profil 24 heures après l'ouverture.

Bouscassé 2005 (Domaine Brumont à Madiran) est en pleine forme, avec un bon fondu des tannins enrobés par une chair de bon aloi. Il faut savoir attendre les millésimes solaires de cette région pour que le temps dompte ces vins tanniques. Il n' y a pas d'urgence à ouvrir ce vin pour ceux qui en possède.



Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).


WP_20180816_10_42_18_Pro



Bourgogne : Bouchard Père et fils : Beaune Grèves : Vigne de l'Enfant Jésus 2008

La robe est légèrement soutenue de couleur grenat à évolution orangée au bord du verre. Le bouquet ouvert évoque le bois précieux, les griottes ( pulpe et noyau ), les roses séchées, l' encens et une pointe de réglisse. La bouche est souple, les tannins fins sont finement enrobés par une chair délicate et veloutée dans une construction longiforme agrémenté de fruits ( griottes) d'une bonne expression. La finale est élancée, très fraîche, délicate et expressive.Noté 15,5/16

WP_20180816_10_42_22_Pro

Rhône sud : Châteauneuf du Pape : Charvin 2011

La robe est très soutenue à assez profonde de couleur pourpre à sanguine. L'aération accentue des arômes de cerises, de cassis, d'épices douces, d'olives noires, de réglisse et de laurier. L'attaque est délicate, le vin prend de la densité et de la consistance dans un centre charnu, velouté et fruité. La finale bien tenue par des tannins un peu plus fermes dans le coeur du grain, est allongée, fraîche, expressive, avec des arômes floraux (violette) s'ajoutant à ceux des fruits et des épices. Noté 16/16,5

WP_20180816_10_42_30_Pro

Madiran : Château Bouscassé 2005

La robe est profonde avec un liseré de teinte violine. L'olfaction est expressive avec des arômes de petites baies noires (cassis et myrtilles) d'épices variées nuancées de notes de réglisse et d'encens. La bouche est puissante et corsée doté d'une chair bien formée et veloutée, rehaussée de fruits expressifs. La finale est longue, d'un bon maintien, conservant une texture assez veloutée; elle est expressive et persistante, avec une très légère sensation de sécheresse tannique.Noté 16

WP_20180816_10_42_52_Pro

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire