Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 juillet 2018

Saint Joseph ( blanc) , Côtes de Bourg, Hermitage (rouge) et Yquem pour accompagner un dîner

Pour accompagner le dîner avec en entrée (Tomate de pays, burrata et toast tapenade d’olives noires), et le poisson (maigre aux trois légumes), fromages et un gâteau d'anniversaire, nous avons bu les vins restants de la dégustation à l'aveugle.

P1080576

Mais comme notre petit groupe aime toujours jouer dans la générosité, quelques nouveaux vins ont été servis lors de ce repas à l'aveugle, après avoir été mis en carafe, peu de temps avant le service.

Le Saint Joseph Les Oliviers 2013 de Gonon s'est fort bien goûté, il est assez richement doté, avec un élevage très bien dosé, et une finale bien équilibrée par une fine acidité qui participe à l'équilibre en plus des belles amertumes de peaux de fruits. Une bouteille qui confirme les premiers rôles tenus par ce vin dans son appellation.

Le Clos Alphonse Dubreuil 2010 (Côtes de Bourg) que j'ai apporté et dont c'était le dernier millésime, était destiné être un clin d'oeil aux participants du bourgeais présents à cette dégustation. Il s'est bien dégusté avec toutes les qualités requises, et il faudra attendre cinq à six ans de plus pour en profiter pleinement.

L'Hermitage 2004 de Tardieu-Laurent est d'une jeunesse insolente que lui procure une réduction soutenue. Le vin a un potentiel excellent et il aurait mérité pour cela une aération plus longue pour l'apprécier encore plus lors de cette dégustation.

Notre ami Alex qui fêtait avec nous son anniversaire nous a donc servi à l'aveugle Yquem 2008. La dégustation à l'aveugle montre que ce vin réprésente ce qui se fait de mieux dans ce millésime ingrat pour cette appellation. Il n'a pas la concentration, le grand rôti, et la longueur des grands millésimes, mais sa finesse, sa pureté (assez rare dans le millésime), sa fraîcheur, et une certaine complexité sont fort appréciables.

 

 

 

P1080575

 

 

Saint Joseph blanc : Gonon Les Olivier 2013

P1080573

La robe offre une teinte or vif. Le nez bien ouvert évoque les fruits jaunes, la poire, les épices douces avec des notes d'amande et d'herbes aromatiques. La bouche est bien en chair, veloutée, grasse dans un centre bien construit, et fruité. La finale est allongée, avec une acidité basse mais perceptible, d'une bonne tenue, expressive, avec une fine amertume de peau de fruits. Noté 16/16,5

P1080574

Côtes de Bourg : Clos Alphonse Dubreuil 2010

La robe est profonde avec un liseré de couleur sanguine. L'aération amplifie nettement des parfums de cassis, de baies de sureau, d'épices variées, nuancées de légères cerises, et de violettes. La bouche est dense, dans une construction allongée, avec une sensation d'élégante concentration dans un milieu de bouche fruité. La finale d'une bonne allonge est fraîche, bien tenue par des tannins encore fermes, aromatique et persistante. Note potentielle 16,5

P1080581

Hermitage : Tardieu- Laurent : millésime 2004.

P1080577

La robe est assez profonde de couleur poupre à sanguine. Une longue aération estompe une nette réduction, et met en évidence des arômes de cassis, de mûres, de boîte à épices (dont une léger poivre) avec des notes légèrement épicées, et fumées. La bouche fruitée est soulignée par un élégant velouté de texture, dans une construction dense bien structurée par des tannins fins enrobés par une chair délicate. La finale est longue, bien harmonisée par une juste fraîcheur, d'un bon maintien, fruitée, épicée, avec une touche florale et persistante. Noté 17, avec une aération plus longue.



Sauternes : Yquem 2008

P1080583

La robe or clair est brillante. Le bouquet est élégant et d'une bonne expression évoque les fruits jaunes ( mangue et abricot ), nuancés de notes florales, de poire, et de miel fin. La bouche est élégante, crémeuse, finement concentrée, fruitée et florale. La finale est étirée par la fraîcheur inhérente au millésime, elle est subtile, précise, dotée d'une palette aromatique assez complexe. Note plaisir 17

P1080584

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire