Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 juin 2018

Bollinger : Grande Année 2002, Marc Sorrel : Hermitage blanc 2007, Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006

Le mois de mai est statistiquement le mois des anniversaires. A notre époque où les naissances sont décidées, on comprend aisément l'envie d'un joli printemps et de toute la poétique de la renaissance pour combler des voeux parentaux. A une époque plus reculée, nous serions tentés de penser que tout tient de la Providence. Au mois de Marie, sous la Sainte protection de Notre Mère à tous, les enfants se voient comblés de dons. C'est sans doute ce qui est arrivé à la grand-mère de nos enfants, qui a toujours eu le don de réunir sa famille lors de grands événements et de favoriser toutes les réjouissances familiales autour de tables riches et gourmandes.

Cette année nous fêtons donc les 74 ans autour de homards qui, à peine ouverts, sont mis sur les sarments, autour de noix de Saint Jacques et autour de foie gras. Le dessert est un sabayon aux fraises.

C'est un repas à la fois simple (dans sa conception) mais digne, en terme de saveurs, de nos plus belles tables. Les vins ont été choisis selon ce même principe : un Champagne vineux et d'une belle construction pour qu'il puisse être apprécié tout le long du repas, et pour les amateurs de Bourgogne ou d'ailleurs, des vins riches, et typés.

 

 

 

WP_20180525_20_52_39_Pro

 

 

 

 

 

Champagne : Bollinger : Grande Année 2002

La robe de couleur or vif est traversée par une cordon de bulles très fines à l'activité modérée. Le nez expressif évoque les fruits jaunes, l'orange, les fines épices douces, avec des notes de viennoiseries, de pain d'épices et de fruits secs. La bouche est crémeuse, riche, dense ,vineuse, tonifiée par une juste et délicate effervescence, et rehaussée de fruits avenants. La finale est longue, harmonieuse, complexe ( avec d' élégants arômes d'évolution), intense, et très persistante. Noté 18, même note plaisir

WP_20180525_20_52_31_Pro( Le Clos des Mouches, apparaissant sur cette image fera l'objet d'un commentaire ultérieur)

Rhône nord : Marc Sorrel : Hermitage blanc 2007

La robe or vif est brillante. Le bouquet est bien ouvert avec des arômes de poire, de fruits jaunes, d'oranges ( fruits et écorces), de légères épices orientales, et des notes de fleurs sauvages. La bouche est longiforme, dense, plus haute dans un centre doté d'une chair veloutée relevée de fruits éloquents. La finale est longue, bien équilibrée (fraîcheur sous-jacente perceptible), assez complexe et persistante. Noté 16,5, note plaisir 16

WP_20180525_20_52_43_Pro

Bourgogne: Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006

La robe est assez soutenue, de couleur grenat, très légèrement évoluée au bord du verre. L'olfaction est expressive et avenante, avec des arômes de cerises, de griottes, de fines épices, et des notes de petits fruits noirs, de réglisse et une touche florale. La bouche offre une texture soyeuse, le vin se développe dans un corps oblong plein d'une bonne densité, délicatement charnu et fruité. La finale est allongée, veloutée, d'une bonne fraîcheur, assez complexe et persistante. Noté 16,5, même note plaisir

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire