Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

21 mai 2018

Saint Emilion : Beauséjour héritiers Duffau Lagarrosse, Larcis Ducasse, et Pavie Macquin dans le millésime 2015

WP_20180516_17_49_09_Pro

Lors de la présentation des vins de Bordeaux "primeurs" du millésime 2017 à Pavie Macquin, j'étais présent en même temps qu'un critique américain pour déguster les vins des différentes propriétés que gère Nicolas Thienpont.

Ce critique avait demandé de goûter la même série de vins dans les millésimes 2015 et 2008.

J'ai donc pu profiter de cette même dégustation que je commenterai au fur et à mesure dans les prochaines semaines. 

Je commence aujourd'hui par les trois Premiers Grands Crus classés B dans le millésime 2015. 

Le premier constat, c'est que les vins sont conformes à ce que la dégustation des vins " primeurs" du millésime 2015 promettait.

J'ai trouvé Beauséjour Duffau Lagarosse 2015 un léger ton au dessus de ses deux congénères. Excepté ses qualités déjà observés (qualités aromatiques, tannins fins, et belle chair). Il gagne en profondeur et donne l'impression de s'exprimer en bouche par vagues, ce qui lui confère du dynamisme et de la complexité.

Pavie Macquin est tout à fait conforme à l'expression de son terroir (argiles puissantes et Ph bas)) : avec de beaux fruits, de la chair, de l'énergie, une grande plénitude et sphéricité en bouche, une finale longue et fraîche.

 

Larcis Ducasse signe aussi un vin répésentatif de son lieu (côte sud, et marnes et molasses du Fronsadais) : palette aromatique séduisante, chair pulpeuse, densité, finesse des tannins, long et harmonieux. 

 

Les robes sont assez profondes à profondes de couleur sanguines à violines

 

Saint Emilion : Beauséjour héritiers Duffau Lagarrosse 2015

WP_20180516_17_49_19_Pro

Le nez expressif évoque les cerises, les mûres, les épices douces avec des notes de réglisse et de thé noir. La bouche est dense, les tannins fins sont enrobés par une chair pleine et très veloutée, le centre est profond, d'une élégante concentration rehaussé de fruits avenants. La finale est longue, intense, harmonieuse, précise, très persistante, très aromatique, et déjà assez complexe. Noté 18,5/19

 

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2015

WP_20180516_17_49_16_Pro

L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerises burlat, de léger cassis, d'épices variées, avec une touche de violette, et de fine réglisse. La bouche est séduisante, dotée d'une chair sensuelle, et pulpeuse; les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche est corsé avec élégance et densité agrémenté de fruits séduisants. La finale est longue, d'un très bon maintien, délicate, avec une toucher de bouche très velouté ( sans mollesse), dynamique, bien équilibrée, très expressive et très persistante. Noté 18/18,5

 

Saint Emilion : Pavie Macquin 2015

WP_20180516_17_49_13_Pro

 

Des arômes intenses de cerises, et de cassis, nuancés d'épices fines, avec des notes de fleurs mauves, de légère réglisse et de thé fumé soulignent une olfaction séduisante. La bouche est riche, intense, concentrée, sphérique, bien en chair, veloutée, et très fruitée. La finale est longue, intense, imposante, tout en conservant une texture assez veloutée, très aromatique et persistante, parfaitement équilibrée par la belle fraîcheur inhérente à son terroir. Noté 18/18,5

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire