Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 mai 2018

Haut-Médoc: Belle-Vue 2010 et Castillon-Côtes de Bordeaux : la Croix Lartigue 2010

WP_20180516_17_48_41_Selfie

Nous avons instauré, avec mon épouse, un jeu de dégustation à l'aveugle. Alernativement chacun fait déguster à l'autre à l'aveugle une bouteille extraite de notre cave. Cette dégustation prend tout son intérêt, lorsqu'il s'agit de vins qui n'ont pas été regoûtés depuis trois ou quatre ans, et dont l'évolution n'est pas toujours aussi prévisible que nous aurions pu l'imaginer.

Quelques commentaires glanés sur les réseaux sociaux m'ont incité à ouvrir Belle-Vue 2010 (Haut-Médoc). Le vin s'est bien goûté : aromatique, très construit, avec des tannins enrobés en première partie de bouche, mais plus poudreux en finale. Pour ma part j'attendrai quelques années de plus mes autres bouteilles.

La Croix Lartigue 2010 s'aborde également très bien, avec toutes les qualités du millésime. Les tannins un rien plus fermes mais enrobés en finale évoquent plus un Saint Emilion de terroir argilo-calcaire qu'un vin de Côtes limitrophes. Il faut bien sûr garder à l'esprit que quelques propriétés de l'appellation Castillon-Côtes de Bordeaux arrivent à gommer le côté un peu rustique des tannins dans ce secteur. Ce vin est attendre encore au moins 5 ans pour en profiter pleinement.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteilles rebouchées).

 

WP_20180516_17_49_00_ProHaut-Médoc : Belle-Vue 2010

La robe est profonde de teinte sanguine. Le nez expressif évoque les fruits noirs (cassis et myrtilles) , la boite à épices, avec des notes réglissées et une pointe florale. La bouche est riche, puissante, charpentée, bien en chair, veloutée, et fruitée. La finale est longue, d'un bon maintien, avec des tannins un peu poudreux, fraîche, expressive (très épicée) et d'une bonne persistance. Noté 16, note plaisir 15

 

Castillon-Côtes de Bordeaux : La Croix Lartigue 2010

WP_20180516_17_49_04_Pro

La robe est très soutenue à assez profonde, de couleur pourpre à sanguine. L'aération intensifie des arômes de cerises noires, de cassis, d'épices douces, et de violettes. L'attaque est très veloutée et bien en chair, le vin se développe dans un corps dense, ample et bien enrobé, rehaussé de fruits éloquents. La finale est longue, d'une bonne fraîcheur, tenue par des tannins un peu plus fermes mais délicatement enrobés; elle est aromatique et persistante. Noté 16/16,5, note plaisir 15,5

 

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire