Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 mai 2018

Léoville Poyferré 2014, Domaine de l'A 2014, Portugal : Dao : Casa de Santar 2008, et Palette : Château Crémade 2012

André a organisé pour des étudiants en oenologie une série de dégustations techniques qui ont été suivies d'une dégustation de vins de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle, avec quelques pirates. J'ai participé à ces deux dégustations.

La série de vins du millésime 2014 essentiellement de la rive gauche n'a pas été très plaisante. Les vins avaient du mal à se livrer surtout du point de vue aromatique, ils ont souffert d'une manque d'aération (service en bouteille sous chaussette, et ouvert une bonne heure seulement avant la dégustation).

Nous avons décidé, avec André de les redéguster le lendemain, bouteille découverte, pour voir si cette aération prolongée leur aura été favorable.

Voici les commentaires de cette deuxième série.

Léoville Poyferré 2014 s'était montré le meilleur vin de millésime 2014 à l'aveugle. Il confirme le lendemain son excellent potentiel, et beaucoup de plaisir à la dégustation.

Le Domaine de l'A 2014 ne figurait pas dans la dégustation de la veille, il a été ajouté pour avoir un point de comparaison avec un vin de la rive droite. Il offre sa régularité habituelle : aromatique, bien centré, long et frais.

Le vin portugais Casa de Santar a bien tenu à l'aération et confirme que la qualité des vins rouges portugais, et notamment du Dao, s'affirme de plus en plus.

Château Crémade 2012 était moins fringant, j'ai conservé mon commentaire de la veille.

 

 

P1080429

 

 

 

Les robes sont très soutenues à profondes de couleur sanguine à violine

 

 

Saint Julien : Léoville Poyferré 2014

 

L'aération accentue des arômes de cassis, de baies de sureau, nuancés de notes de cerises, de fines épices, de violettes, et d'élevage distingué. La bouche est élégante, avec un bel enrobage (chair très veloutée) des tannins à tous les stades de la dégustation,et un centre dense, ample et fruité. La finale est longue, d'un bon maintien, fraîche, aromatique et persistante. Noté 17, note plaisir 16,5

 

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2014

Le nez expressif évoque les cerise assez crémeuses, de petites baies noires, des épices douces, et des notes florales. La bouche est bien construite, pleine et assez sphérique dans un milieu de bouche, bien en chair velouté et fruité. La finale est allongée, fraîche, bien tenue par des tannins un peu plus fermes, avec une palette aromatique persistante. Noté 16/16,5, note plaisir 15,5

 P1080419

Portugal : Dao : Casa de Santar 2008

 

Des arômes de cerises, de roses, d'herbes aromatiques, et des notes de myrtilles soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est veloutée, délicatement charnue, avec un corps bien formé et rempli, rehaussé de fruits avenants. La finale d'une bonne tenue est élancée, fraîche, fruitée, épicée, légèrement reglissée, avec des notes de fèves de cacao. Note plaisir 16

 P1080430

Palette : Château Crémade 2012

Le bouquet est bien ouvert, avec des parfums de fruits noirs ( cassis et myrtilles) , d'épices variées ( dont un très léger poivre), de garrigue, et de fine réglisse. La bouche est délicate, assez pulpeuse, avec un corps ample et fruité. La finale est veloutée, expressive, équilibrée, et d'une honnête persistance. Noté 15, même note plaisir

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire