Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

12 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : L'appellation Pomerol à l'UGC

 

 

P1080321

 

P1080322

 

 

Nous débutons nos comptes-rendus de la dégustation des vins "primeurs" du millésime 2017 à Bordeaux par ceux présentés à l'UGC, qui sont peu nombreux pour ne pas dire de moins en moins nombreux dans cette association. L'appellation Pomerol a plus ou moins été affectée par le violent gel de la fin du mois d'avril. Si le plateau s'en est mieux sorti, les parties les plus basses de l'appellation ont davantage souffert. Les vins présentés se sont globalement bien goûtés et même excellemment pour certains d'entre eux. Cette dégustation n' a rien d'exhaustif, nous avons aussi hélas dégusté des vins moins réussis fortement marqués par des acidités vives à très vives dans des finales manquant de charme.

Nous reviendrons ultérieurement sur cette appellation au fur et à mesure de nos futures dégustations, mais il nous a paru nécessaire d'évoquer l'existence de belles réussites à Pomerol, quand la nature a été un peu plus favorable, avec en plus un travail rigoureux et précis dans certains châteaux.





Beauregard 2017

WP_20180411_16_32_18_Selfie

Des arômes de moka, de cerises, de petites baies noires, et des notes florales soulignent une olfaction avenante. La bouche est délicate, avec une chair veloutée, un corps allongé d'une bonne densité rehaussé de fruits expressifs. La finale est élancée, finement charnue, fraîche sans excès, fruitée, florale et persitante. Noté 91-93



Le Bon Pasteur 2017

Le nez est mûr et expressif avec des parfums de cerises, de cassis, de légères épices, avec des notes de violette, et un fin élevage distingué. La bouche est charnue, très veloutée, dense et assez sphérique dans un centre très fruité. La finale est longue, avec une texture veloutée, très aromatique, persistante, et très florale (violettes). Noté 94-95

 

La Cabanne 2017

Le nez est frais, fruité et floral. La bouche est délicate ; les tannins sont finement enrobés, par une chair veloutée, le centre, un peu plus haut que l'attaque, est fruité. La finale est élancée, d'un maintien un peu plus ferme, fraîche, dotée d'une agréable palette aromatique. Noté 90-92



Clinet 2017

WP_20180411_16_32_46_Pro

Le nez bien ouvert et crémeux évoque les fruits mûrs (cerises dominantes) les épices douces avec des notes florales. La bouche est bien en chair, très veloutée, dense, corsée avec des rondeurs avenantes, très fruitée. La finale est longue, pure, précise, d'une impeccable fraîcheur, veloutée, aromatique et persistante. Noté 93-95



La Croix de Gay 2017

L'agitation laisse entrevoir des arômes de moka, et de fruits discrets. La bouche est souple, délicate, finement charnue, dans une construction longiforme et fruitée. La finale dans la continuité est élancée, d'une fraîcheur un peu vive, un peu plus tannique, dotée d'une bonne expression aromatique. Noté 89-91



Gazin 2017

WP_20180411_16_38_01_Pro

Des arômes de fruits variés nuancés de notes florales se dévoilent à l'agitation, avec en arrière plan un élevage élégant. L'attaque est délicate, veloutée, le vin prend plus de consistance et de densité dans un milieu de bouche, délicatement charnu et fruité. La finale est allongée, un peu plus ferme mais finement enrobée, fraîche, expressive et d'une bonne persistante. Noté 93-95



Rouget 2017

L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de fraises, de violettes et de moka. La bouche est est bien formée, délicate, plus haute et ronde, dans un centre finement charnue et fruité. La finale est étirée par une fraîcheur maîtrisée , un peu plus ferme, sans rigidité tannique, fruitée, florale, et d'une bonne persistance. Noté 91-93



Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2017 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


    correction La Pointe 2017

    Cher Monsieur,
    La Pointe n'étant pas présenté aux Primeurs 2017 (cause dégâts du gel de printemps...), votre commentaire sur "La Pointe" devrait concerner le Château Rouget, nouveau venu au sein de notre appellation. Bien à vous. Ronan LABORDE

    Posté par Ronan, 13 avril 2018 à 09:16
  • Cher Monsieur Laborde,

    Effectivement j'ai repris mes sous-verres que je conserve, et c'est bien Rouget qui a été présenté et non La Pointe. Je vous remercie de votre intervention et je corrige. Bien à vous ; Daniel Sériot

    Posté par DanielS, 13 avril 2018 à 10:13

Poster un commentaire