Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 février 2018

Corbières : Maxime Magnon : Rozeta 2016, et Terrasses du Larzac : Montcalmès 2010

WP_20180222_17_36_51_Pro

Je commente deux vins du sud de la france dans ce billet, ils ont été dégustés pour eux-mêmes, et bus en accompagnant des pigeons au foie gras.

La bouteille de Corbières Rozeta 2016 de Maxime Magnon s'est brillamment goûtée, plus épanouie le lendemain. Ce vigneron installé à Villeneuve-les-Corbières dispose d'un vignoble de 14 hectares (âge moyen des vignes : 80 ans) situés sur des sols et sous-sols schisteux et argilo-calcaire dans les communes de Villeneuve-les-Corbières, Durban et Cascastel. Il élabore des vins dans les trois couleurs :

deux cuvées rouges : Rozeta et Campagnès (avec les cépages : Carignan 50%, Cinsault 20%, Grenache 28% et Syrah 2%)

Une cuvée blanche : La Bégou avec des cépages : Grenache blanc 25%, Grenache gris 70%, et Maccabeu 5%

Un vin rosé dénommé Métisse est également produit.

Le vignoble est travaillé en agriculture biologique et biodynamique. Les vendanges sont manuelles, les vinifications sont faites en grappe entière sans ajout de soufre, et les vins sont élevés en fûts bourguignons de 6 à 8 vins. Peu ou pas selon le millésime d'ajout de soufre à la mise en bouteille.

Montcalmès 2010 est un vin frais et aromatique, qui s'est davantage étoffé le lendemain lors de la deuxième dégustation. Il ne manque ni de chair ni de structure, mais il n'a pas l'ampleur et la concentration du millésime 2005. Les amateurs de vins languedociens frais seront ravis, ceux qui aiment les vins corsés et concentrés un peu moins. Ceci dit cette bouteille reste néanmoins d'excellent  niveau.



Corbières : Maxime Magnon : Rozeta 2016

WP_20180222_17_36_44_Pro

assemblage : Carignan 40%, Cinsault 30%, Grenache 30%

La robe est soutenue de couleur pourpre à sanguine. Le nez est net, avenant, et intense avec des arômes de soupe de fruits purs et mûrs (cassis, cerises, fraises sauvages), nuancés d'épices variées, de garrigue, avec des notes florales (pivoine et iris) et une pointe de réglisse. La bouche est élégante, soyeuse, délicatement charnue, dense, avec un corps oblong, rehaussée de fruits très éloquents. La finale est allongée, intense, veloutée, harmonieuse, persistante et d'une séduisante pureté aromatique. Noté 16, même note plaisir



Terrasses du Larzac : Domaine de Moncalmès 2010

WP_20180222_17_36_55_Pro

La robe est assez profonde avec un liseré de teinte sanguine. L'olfaction bien ouverte évoque le cassis, les cerises, la boite à épices ( dont un très léger poivre), avec des notes de garrigue, de chocolat, de café léger (élevage distingué en retrait). L'attaque est bien en chair et veloutée, le vin prend de la densité et de l'ampleur sans ostentation dans un milieu de bouche fruité. La finale est longue, fraîche (acidité présente) bien tenue par des tannins enrobés, doté d'une palette aromatique expressive et persistante. Noté 16,5, note plaisir 16

WP_20180222_17_36_39_Pro
WP_20180222_17_36_47_Pro



Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Languedoc-Roussillon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire