Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

25 octobre 2017

Des vins d'Alsace et de Bordeaux pour un apéritif dînatoire célébrant un retour vers les terres natales.

Véronique, qui participait à notre club de dégustation, quitte son emploi girondin pour exercer de nouvelles fonctions dans sa région d 'origine : l' Alsace. Elle nous a conviés, en présence d'autres amis, à une apéritif dînatoire pour une soirée d'au revoir.

J'évoque dans ce billet les vins qui ont été servis, bouteilles découvertes, excepté La Dame de Boüard 2016. Les vins rouges ont été mis en carafe, sauf la cuvée Caduce 2015 du Domaine du Bouscat.

Les deux vins blancs proviennent des vignobles d'André Ostertag situé à Epfig (Bas Rhin) . Le Sylvaner vieilles vignes 2014 est issu du lieu-dit Fronholz (colline d'Epfig : sommet et coteau orienté sud-ouest) constitué de sols et sous-sols de sables blancs, de quartz, de marnes et d'argiles.

Les vignes du lieu-dit Zellberg uniquement destinées au Pinot Gris sont situées à mi-coteau orienté plein sud sur la commune de Nothalten, avec des sols et sous-sols d'argile, de calcaire et de grès roses des Vosges.

La Dame de Boüard 2016 est le deuxième vin du Clos de Boüard situé à Montagne Saint Emilion. Il s'agit du rachat du vignoble Tour Musset (30 hectares) appartenant à Castel frères sis au lieu-dit Parsac. Le vignoble dénommé désormais Clos de Boüard est exploité par Coralie de Boüard et 2016 est le premier millésime produit sous cette étiquette.

 

 

 

WP_20171023_22_57_15_Pro

 



Alsace : Ostertag : Sylvaner vieilles vignes 2014

La robe de couleur or clair à vif est brillante. L'agitation accentue des arômes de fruits jaunes ( prunes dominantes), de légers agrumes, des fleurs séchées, d'épices douces et de notes fumées. La bouche est mûre, riche, bien en chair, pleine, assez ample, et fruitée. La finale, d'une bonne allonge, dotée d'une fraîcheur tempérée est consistante, aromatique et d'une honnête persistance. Noté 15



Alsace : Ostertag : Pinot Gris : Zellberg 2014

WP_20171023_22_56_30_Pro

La robe offre une couleur or clair à reflets rosés. Le nez est expressif , avec des arômes de fruits jaunes et blancs, de fines épices douces, et des notes florales, fumées et légèrement tourbées. La bouche est assez grasse, haute, dense, assez concentré, veloutée, et fruité. Le vin bascule dès le milieu de bouche et s'étire dans une finale séche (sans sensation sucrée) droite, "tannique", allongée, persistante et saline. Noté 15,5



Montagne Saint Emilion : La Dame de Bouard 2016

La robe est très soutenue de couleur pourpre. L'aération libère des arômes de cerises, de légères baies noires, avec des notes florales et d'élevage (merrain) en arrière plan. La bouche est souple, finement texturée, veloutée, longiforme et agréablement fruitée. La finale dans la continuité, est fraîche, un peu plus tannique (tannins plus sensibles), avec une légère amertume, et une avenante palette aromatique fruitée. Noté 14,5

WP_20171023_22_56_24_Pro

Bordeaux Supérieur : Domaine du Bouscat : Caduce 2015

La robe pourpre est assez soutenue. L'olfaction ouverte évoque les cerises, nuancées de notes florales, d'une touche de baies noires, avec un élevage en arrière plan perceptible. La bouche est souple, assez fluide, fruitée, avec des tannins finement enrobés. La finale d'une allonge normale est fraîche (un rien vive), tenue par des tannins un peu plus fermes, soulignée par des fruits avenants. Noté 14

WP_20171023_22_56_34_Pro

Bordeaux Supérieur: Domaine du Bouscat : Les Portes de l'Am 2005

La robe est saturée de couleur violine au bord du disque. Le bouquet est intense avec des arômes de fruits noirs mûrs (cassis et myrtilles), de cerises, de boite à épices ( dont la cannelle), et de fine réglisse, et un élevage sensible pas encore complètement fondu. La bouche est riche, puissante, musclée, concentrée, bien en chair et veloutée, relevée d'expressifs fruits épicés. La finale est longue, tenue par des tannins serrés encore un peu fermes tout en restant enrobés, d'une bonne fraîcheur, aromatique et persistante, avec une légère astringence due à un élevage pas encore complètement fondu. Note potentielle 16/16,5 en 2025


WP_20171023_22_57_24_Pro



Posté par Daniel S à 00:11 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire