Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 août 2017

Un dîner élaboré en duo chez André, avec des vins d'Alsace, Bordeaux, et Loire

 Churchill a bon dos! André a la collection complète de ses mémoires. Lire le premier tome invite bien évidemment à lire le suivant! Autant en emprunter un à la fois, plutôt que tous d'un coup, au moins c'est des prétextes tout trouver pour aller chez lui et rester dîner et déguster!

Mémoires de guerre : 1919-1941

 

Pour le second tome on a préparé des couteaux, des huîtres en gelée, des noix de Saint Jacques à l'orange, un lapin et des ananas, façon Tahiti.

Les photos des plats sont d'André.

 

L’image contient peut-être : nourritureL’image contient peut-être : nourriture et intérieurL’image contient peut-être : nourriture

Pour accompagner le lapin, on a mis Alcée 2012 et le Vouvray s'est fort bien apprécié sur les ananas.

 

 

P1070498

 

 

 

 

 

P1070505

 

 

 

Notre hôte nous a servi à l'aveugle Caduce 2014 du Domaine du Bouscat. Nous avons été surpris par l'évolution de la couleur de la robe sur le bord du disque. La palette aromatique est un peu terne, et le vin est léger. A Revoir

Le vin de Loire a été dégusté à l'aveugle



Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2014

P1070503

La robe de couleur or pale est brillante. Le nez expressif évoque les agrumes mûrs (citron, orange et pamplemousse rose) , les fines épices (cannelle et cumbawa) avec des notes de mirabelles, de fleurs séchées et de léger naphte. La bouche est charnue et veloutée en attaque, dense et plus haute dans un centre très fruité. Un belle acidité gustative mûre tend et allonge une finale dynamique, tonique, aromatique et persistante, cristalline et très saline en ultime sensation . Noté 16,5, note plaisir 16



Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2012

alcée 2012

La robe est assez profonde à profonde de teinte sanguine. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerise, de mûres, d'épices douces, d'élevage (fin moka) et des notes de réglisse. La bouche est bien en chair et veloutée avec un corps sphérique et dense rehaussé de fruits éloquents. La finale allongée est fraîche, bien tenue par des tannins plus fermes tout en restant délicatement enrobée, persistante ( fruits purs, fines épices et notes florales ). Noté 16/16,5, note plaisir 15,5



Loire : Vouvray : Clos Château-Chevrier 1989

P1070499

La robe dorée est brillante. Le bouquet est séduisant et intense avec des arômes de coing, de poire, d'oranges, d'épices orientales (safran et fin curry), de fruits secs, de truffe blanche et une pointe de miel. La bouche est très veloutée à onctueuse, charnue, assez grasse, dense, centrée avec élégance, très aromatique. La finale d'une très bonne allonge, portée par une impeccable fraîcheur, est harmonieuse, complexe et persistante. Noté 16,5, même note plaisir

 

 



Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire