Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes.

Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées.

L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais ces derniers étant simples pour le dessert, ils n'outrageaient nullement ceux plus complexes, plus rôtis qu'offrait le Sauternes.

 

P1070476

 

 

 

Montagne Saint Emilion : Château Beauséjour : cuvée 1901 : 2010

La robe, de couleur sanguine, est brillante. Le nez bien ouvert évoque les cerises noires, le cassis, les épices douces, avec des notes de réglisse, et d'élevage nettement en arrière plan pas encore entièrement fondu. La bouche, veloutée en attaque, est bien charpentée par de tannins structurants enrobés par une chair délicate, rehaussée de fruits éloquents. La finale est longue, énergique (tannins plus fermes dotés d'une chair fine) fraîche, très aromatique et persistante, avec une touche saline. Noté 16,5, note plaisir 16



Margaux : Château du Tertre 2000

La robe est assez profonde de couleur rubis légèrement évoluée au bord du disque. Le bouquet est expressif, avec des arômes de roses, de violettes, de cassis, de fines épices, avec des notes de cerises et d'encens. La bouche est veloutée, finement texturée, fruitée, avec un corps oblong d'une bonne densité habillé d'une chair délicate. La finale est allongée, fraîche, élégante, veloutée, expressive et persistante. Noté 16/16,5, note plaisir 15,5

P1070477

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2001

La robe or soutenu est brillante. L'olfaction est intense avec des arômes d'abricots et d'oranges rôtis, d'épices orientales (safran dominant), et des notes de fruits secs, de miel et de champignons nobles ( morilles séchées). La bouche est onctueuse, la liqueur est pure, dense, d'une élégante concentration rehaussée de très expressifs fruits rôtis. La finale est longue, intense, soutenue, harmonieuse, (belle fraîcheur sous-jacente) très aromatique et très persistante. Noté 17,5/18, note plaisir 17


P1070478



Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire