Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

31 mai 2017

Lirac: Domaine de La Mordorée: Reine des Bois blanc 2016, et Zind Humbrecht Riesling : Herrenweg de Turckheim 2008

Mercredi 24 mai, nous avons été invités à dîner dans le charmant village de Gensac (Gironde) situé à l'est du département à la limite de celui de la Dordogne. Le bourg de Gensac est construit sur un coteau calcaire qui domine les vallées de la Dordogne et de la Durèze. Le patrimoine historique constitué de rues pavées, de vestiges de remparts, de maisons médiévales a été rehabilité et restauré avec soin soit par l'action communale, soit par des acquéreurs privés.

Les vins blancs (commentaires de ce billet) ont accompagné des toasts de saumon fumé, et diverses tapenades ( olives, tomates, poivrons, etc.). La bouteille de Lirac Reine des Bois blanc 2016 ( carafée une demi-heure avant le service) que j'avais apportée s'est très bien goûtée, même si le vin sera encore plus plaisant dans 2 ou 3 ans.

Le Riesling Herrenweg de Turckeim 2008 (Zind Humbrecht), dégusté à l'aveugle, était excellent, et nous montre encore une fois la grande qualité du millésime 2008 en Alsace associé à celle du producteur.

 

WP_20170524_23_34_37_Pro

 



Lirac : Domaine de la Mordorée : Reine des Bois : blanc 2016

La robe or clair est brillante. Le nez expressif évoque la poire, la pêche (chair et peau), avec des notes d'anis, de camomille, et de légères épices, d'oranges et une pointe de levures. La bouche est charnue, presque grasse; en attaque, plus ample et plus dense dans un centre fruité. La finale est allongée, avec une fine fraîcheur perceptible, persistante, ponctuée par une fine amertume de peau de fruits qui participe à l'équilibre. Noté 16, note plaisir 15,5



Alsace : Zind Humbrecht : Riesling : Herrenweg de Turckheim 2008

Ph : 3,0, sucres résiduels 6,8g/l

La robe offre une teinte or soutenue. L'olfaction est intense, avec des arômes d'agrumes mûrs (mandarines et oranges), d'épices orientales, de naphte, et des notes fumées, et de fleurs séchées. La bouche est riche, bien en chair , grasse, dense et ample dans son milieu, rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, fraîche, pure, aromatique et assez complexe, finement saline en ultime sensation. Note plaisir 17

WP_20170524_23_35_04_Pro

Posté par Daniel S à 07:43 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire