Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 mai 2017

Côtes du Rhône : Charvin 2014 , et Terrasses du Larzac : Montcalmès 2007

Pour accompagner une daube de boeuf maturé élaborée avec les restes des vins de la rive gauche du millésime 2014, nous avons ouvert les bouteilles suivantes : Côtes du Rhône Charvin 2014 et Terrasses de Larzac Montclamès 2007.

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert la bouteille une petite heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche.

Le Côtes du Rhône Charvin 2014 est un vin fin, fruité, floral, dans une construction allongée, avec une finale fraîche et élancée, dotée d'une légère amertume (vendanges entières) qui s'estompe, sans disparaitre entièrement lors de la deuxième dégustation. Il faudra l'attendre en cave deux à trois ans pour le boire à son meilleur niveau.

Montcalmès 2007 se goute fort bien dès la première dégustation. C'est un vin aromatique, bien mûr (prunes noires, mais pas au stade "pruneau", à mon avis) riche, concentré, long, sensuel, pulpeux, complexe, et équilibré. Il s'est montré un peu plus harmonieux le lendemain. Il plaira moins à certains amateurs de cette propriété qui préfèrent les vins plus dynamiques et plus frais.

 

 

WP_20170523_13_03_11_Pro

 

 



Côtes du Rhône : Domaine Charvin 2014

WP_20170523_13_03_16_Pro

La robe est soutenue de couleur rubis. Le nez bien ouvert évoque les cerises, les légères baies noires, avec des notes épicées , de rose, et une pointe végétale. La bouche est élégante, finement charnue, dans une construction longiforme avec de fins tannins, rehaussé de fruits mûrs et frais. La finale est élancée, délicate, fraîche, fruitée, ponctuée par une légère note d'amertume. Noté 15/15,5, note plaisir 14,5



Terrasses du Larzac : Montcalmès 2007

WP_20170523_13_03_20_Pro

La robe est assez profonde, de teinte sanguine à rubis au bord du verre. Le bouquet est expressif, avec des arômes de prunes noires, de baies de sureau, d'épices variées, d'herbes aromatiques, et une pointe de réglisse. La bouche est soyeuse, charnue, ample, concentrée, relevé de fruits épicés. La finale est longue, pulpeuse, avec une sensation de puissance sous-jacente, harmonieuse, persistante et complexe. Noté 17, même note plaisir



WP_20170523_13_03_05_Pro

Posté par Daniel S à 00:08 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire