Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion : fin

Les carafes ont été conservées en cave fraîche, puis les vins ont été redégustés vingt quatre heures plus tard.

Montecillo Gran Reserva 1996 est oxydé, avec un profil aromatique de vin élevé en solera.

Ad Libitum 2015 montre une accentuation de l'élevage, avec une palette aromatique de fruits confiturés.

La Montesa 2013 est le seul vin qui s'est amélioré, l'élevage est moins présent, l'amertume est légère ce qui aboutit à un meilleur équilibre en finale, avec d'agréables arômes de " Mon Chéri"

Pagos de Arbenta 2011 est encore moins convaincant, les fruits sont en retrait, avec des arômes de café et de chocolat, le vin est tannique dès le milieu de bouche, très amer en finale

Ganko 2014 offre un nez assez avenant, il a perdu sa chair en bouche, et la finale est amère et astringente.

Vina los Valles Crianza 2012 est marqué par l'élevage, à tous les stades de la dégustation, avec toujours ses sensations d'amertume et d'astringence en finale.

Leukade 2012 n'est pas très net à l'olfaction (arômes lactiques, animaux et pharmaceutiques), la bouche reste riche et assez opulente, et la finale est sèche et amère.

El Puntido 2012 montre une accentuation des arômes d'élevage au nez, comme en bouche, et toujours les mêmes sensations d'amertumes et de sécheresse en finale

Propriedad 2008, le vin est nettement oxydé, même assez madérisé

Rio Madre 2014 : l'élevage est un peu plus prégnant, le vin est assez maigre et asséchant

Cette dégustation du lendemain n'a apporté aucun signe d'amélioration, et a très souvent abouti à accentuer les défauts perçus lors de la dégustation à l'aveugle. Le seul vin qui s'est amélioré est La Montesa 2013

Je ne proposerais pas de classement comme d' habitude. La plupart des vins ont été peu appréciés par les dégustateurs et les moyennes se situent entre 12,11 et 13,50

 

 

P1060926

P1060927

 

 



Bodegas y Vinedos Tobelos : Leukade 2012

P1060920

100% tempranillo

La robe est profonde avec un liseré de couleur violine. Le nez évoque les cerises, les épices, les figues, le café avec des notes de coconuts. La bouche est charnue, veloutée, corsée, dense et fruité. La finale, très marquée par l'élevage est astringente et sèche avec en arrière plan, hélas, une matière de belle qualité. Note plaisir 11, moyenne du groupe 12,31



Vinedos de Paganos : El Puntido 2012

P1060921

100% tempranillo, élevage 16 mois en barriques neuves de chêne français

La robe est assez profonde de couleur violine à sanguine. L'aération libère des arômes de cerises, de léger pruneau, d'épices, de fève de café, et d'élevage soutenu. La bouche est riche, fruitée, bien en chair, ample et concentrée avec un élevage perceptible. La finale est pleine, allongée, bien dotée, mais très sèche, avec des notes d'amertume. Note plaisir 12, moyenne du groupe 12,77



Palacios/Remondo : Propiedad 2008

P1060922

Assemblage : Tempranillo, Garnacha, Graciano, et Mazuelo, élevage 14 mois en fûts de chêne français

La robe est assez profonde rubis à orangée au bord du verre. Le bouquet expressif montre une nette évolution, voire un caractère oxydé, avec des arômes de pruneau cuit, de cerises kirschées, de figues, de dattes, de chocolat, de café qui évoque plutôt un Vin Doux Naturel. La bouche est franchement oxydée chaleureuse, avec des notes animales . Non Noté, idem pour la quasi totalité des dégustateurs.



Bodegas y Vinedos Ilurce : Rio Madre 2014

P1060923

100% Graciano

La robe est soutenue, de couleur rubis. Le nez s'ouvre à l'aération sur des arômes de fraises, de framboises, de légères épices, avec des notes florales, de léger café et un peu lactique. La bouche est fraîche, longiforme, avec un corps fuselé finement charnu et rehaussé par des fruits acidulés. La finale est élancée, d' une honnête persistance aromatique, avec un élevage légèrement sensible, elle est portée par une acidité un peu trop vive qui nuit à son équilibre. Note plaisir 13, moyenne du groupe 13,06



Posté par Daniel S à 00:08 - Vins du Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire