Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion (2)

Ce qui a interpellé l'ensemble des participants à cette dégustation c'est la question de l'élevage.

Les finales des vins sont amères, astringentes, et asséchantes, avec parfois des sensations de sucrosité. Ce sont des symptomes d'élevage trop appuyé ou disproportionné, qui ne sont pas en adéquation avec la matière, qui assez souvent est de bonne qualité sous ce masque boisé. Les sites des différentes propriétés des vins dégustés lors de cette séance sont peu informatifs ou très flous sur cette question. Nous n'avons globalement que peu d'éclairage sur l'origine des bois (français ou américains) et surtout la nature des chauffes des barriques (moyenne +, forte, ou intense?), et la proportion de bois neuf .

Nous avons eu à goûter deux vins d'Olivier Rivière : Ganko 2014 et Rayos Uva 2015.

Ce français d'origine charentaise a fait ses classe notamment chez Lalou Bise Leroy et Elian Da Ros, il est arrivé dans la Rioja en 2004, pour travailler avec Telmo Rodriguez. En 2006, il crée un petit négoce à partir de l'achat de raisins dans la Rioja et signe ses premiers vins produits. En 2009 il acquiert ses premières vignes dans la région de l'Arlanza au sud de Burgos, et au nord de l'appellation Ribera del Duero. Pour ceux qui souhaitent plus d'information sur les cuvées Ganko et Rayos Uva lire ici :  et:

A la lecture de ces deux liens, on comprend la conception du vin que se fait Olivier Rivière largement influencé par ses deux maîtres évoqués plus haut.

J'évoquerai demain avec les derniers commentaires de cette séance, mes impressions sur l'ensemble des vins regoûtés le lendemain.

 

 

P1060915

 

 

 



Bodegas Biurko Gorri : Pagos de Arbanta 2011

P1060914

tempranillo 85%, Graciano 15% : élevage 12 mois en fûts de chêne ?

La robe est assez profonde de teinte sanguine. Le nez ouvert évoque les prunes évolant vers le pruneau, la girofle, les épices, le café avec des notes florales. La bouche est veloutée et le vin se développe dans un corps bien formé délicatement charnu et fruité. La finale, malgré une matière élégante est marqué par un élevage très soutenu apportant des sensations astringentes.Note plaisir 13, moyenne du groupe 13,5



Olivier Rivière. Vinos : Ganko 2014

P1060916

Grenache 80%, Carignan 20%

La robe est assez profonde avec un liseré de couleur sanguine. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de fruits noirs (cassis), de prunes noires, de romarin, de café et de chocolat. La bouche est veloutée et charnue, arrondie dans un centre bien rempli et fruité. La finale laisse entrevoir une belle matière en arrière plan, mais elle est amère et asséchante par la faute d'un élevage qui parait trop appuyé.Note plaisir 12, moyenne du groupe 12,11



Olivier Rivière. Vinos : Rayos Uva 2015

P1060918

Tempranillo 50%, Graciano 30%, Grenache 20%

Le nez et la bouche sont fortement réduits (H2S) , et le vin est acescent . Non noté par l'ensemble du groupe



Bodegas Vinicola Real : Vina Los Valles : Crianza 2012

P1060919

Graciano 50%, Garnacha 50%, élevage : barriques : 60% chêne français et 40% chêne américain

La robe est soutenue de couleur pourpre. L'aération libère des arômes de cassis, de cerise, de fraises, de fines épices et des notes florales. La bouche est élancée, un peu plus dense dans un milieu de bouche, finement charnu et fruité. La finale aromatique, est étirée par une fraîcheur de bon aloi, avec des sensations à la fois un peu chaleureuse et végétale qui ne permettent pas d'avoir un équilibre élégant.Note plaisir 13, moyenne du groupe 12,72



Posté par Daniel S à 00:07 - Vins du Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire