Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 février 2017

Cornas : Clape 2007, Sauternes : Guiraud 1997, et Espagne: Jumilla : Casa Castillo : Pie Franco 2010

Les fromages sont servis avec le cornas. Ils ont été judicieusement choisis pour convenir au vin. Le dessert est composé d'un carpaccio d'ananas, macéré dans un sirop de citron vert à la vanille. Le Sauternes s'est bien comporté face à ce dessert qu'il a bien dominé.

 

P1060587

 

P1060588

 

P1060590

 

P1060591

 

 

 

Comme si nous ne voulions pas nous quitter, alors que tout porte à croire que les desserts closent le repas, nos hôtes apportent des douceurs, et un ultime vin pour les accompagner. Ce sont des financiers et des fondants au chocolat qui vont merveilleusement s'accorder avec un vin espagnol particulièrement agréable.

 

P1060598

P1060599

 

 

Les vins sont servie en carafe à l'aveugle

Cornas : Clape 2007

La robe assez profonde offre une teinte sanguine. Le nez intense évoque le cassis, la mûre sauvage, la boite à épices (dont un poivre fin), avec des notes sanguines et de suie. La bouche est veloutée, dotée d'une chair délicate et d'un corps bien formé et dense rehaussé de fruits expressifs finement épicés. La finale est longue, autoritaire, avec des tannins structurants restant enrobés, fraîche, et persistante avec un séduisant début de complexité. Note plaisir 17

 P1060592

Sauternes : Guiraud 1997

P1060597

La robe est assez ambrée. Le bouquet est intense avec des arôme d'épices orientales (safran et léger curry), d'abricots et d'oranges rôtis, de dattes, de figues, de champignons nobles (morilles) et de miel raffiné. La bouche est riche, onctueuse, ample, volumineuse, bien en chair relevée de fruits rôtis. La finale est longue, soutenue, persistante et complexe. Note plaisir 17. Un vin un peu évolué pour son âge, comme souvent les vins de cette propriété de cette période.

 

Notre hôte, les conversations se poursuivant, nous fait déguster, à l'aveugle après mise en carafe, le vin commenté ci dessous.

Casa Castillo est un vaste domaine (402 hectares) dédié à la culture de la vigne (174 hectares) , des amandiers, des oliviers, et pour partie couvert d'une forêt de pins, dans la province de Murcie, appartenant à Don José Sanchez-Cerezo depuis 1941. Ses descendants ont restructuré le vignoble à partir de 1985, et les bâtiments techniques en 1991.

La cuvée Pie Franco est issue d'une parcelle appelée La Solana (12 hectares) plantée en cépage Monastrell non greffé (vigne franche de pied) en 1941 sur des sols de sédiment fins essentiellement sableux, donnant de faibles rendements.

L'élevage dure 22 mois dans des fûts de 500 litres en chêne français.

 

 

Espagne : Jumilla : Casa Castillo : Pie Franco 2010

P1060602

La robe est assez profonde, de couleur rubis à pourpre. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de cassis, de baies de sureau, d'épices variées, avec des notes de chocolat, de café léger et d'herbes aromatiques. La bouche est assez charnue, les tannins mûrs se trament dans un corps concentré, et ample, agrémenté de fruits épicés éloquents. La finale est longue, tenue par des tannins plus fermes toujours enrobés, bien équilibrée par une fine acidité perceptible, elle est persistante et complexe, et ponctuée par des notes balsamiques et finement réglissées. Note plaisir 17. A attendre encore un peu

P1060600

 

Posté par Daniel S à 00:05 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire