Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 janvier 2017

Champagne : Dehours : Grande Réserve Brut, et Egly-Ouriet : Brut Grand Cru 2002

 

Nos escapades nordiques, pour les fêtes de Noêl en famille, sont traditionnellement l'occasion de rencontrer nos amis, amateurs de bons vins, de gastronomie, et des plaisirs de la vie. Amitiés de longue date, scellées régulièrement autour de beaux flacons que l'on souhaite partager, à l'occasion de grands événements ou de voyage. Ils ont la bonne idée de se réunir tous à un même endroit pour nous éviter de faire la tournée des grands ducs, et ce sont des véritables réjouissances parce que les années vieillissent nos coeurs en leur apportant les sentiments forts d'amitiés éprouvées. Chacun y va donc de sa générosité! D'ordinaire, chacun apporte ce qui lui convient et nous nous orientons plutôt en raison des réveillons qui pointent leur calendrier du nez vers un repas simple, savoureux certes, permettant d'ouvrir également vins blancs et vins rouges. Cette année, nous décidons plutôt d'un repas à quatre mains, Didier et moi-même, histoire de manger moins simplement, peut-être, et les bouteilles sont apportées selon un ordre de plats numéroté. Ainsi les trois couples d'amis apportent les bouteilles dissimulées sous de l'aluminium, et elles sont offertes selon la chronologie et si les plats sont une suprise, le jeu a consisté aussi à apprécier des accords mets/vins qui relevaient plus de la chance ( encore que! à bons vins et à bons plats, est-il réellement des impairs?) que d'une réflexion poussée de sommellerie.

P1060366

Les vins commentés aujourd'hui ont donc été les bouteilles 1 et 2 que nous avons souhaitées sur les mises en bouche. Les amis ont eu l'excellente idée de proposer que ce soit des champagnes, de caractère tous deux très différent, et les mises en bouche ont été :

 

Feuilleté de foie gras

Risotto au thé vert

Brochettes de boudins blancs

 

 

 

 

Les vins sont dégustés en bouteille à l'aveugle

Champagne Dehours : Grande Réserve : Brut

Voir Blog DS pour lien 18/12/2014 (cliquer)

La robe or clair est traversée par un cordon de bulles fines actives. L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits blancs ( poires), de fruits jaunes (pêches), avec des notes épicées, d'amande, de noisettes et légèrement briochées. La bouche est élégante, dans une construction ample, sans être dense, finement charnue, rehaussée de fruits mûrs. La finale est allongée, fraîche, assez tonique, toujours délicatement charnue, persistante avec des notes assez complexes et finement évoluées. Note plaisir 16

 P1060368

Champagne Egly-Ouriet : Brut Grand Cru 2002

Fermentation malolactique non faite, dosage 2 g/l

La robe offre une teinte or soutenue avec un cordon tempéré de bulles très fines. Le nez pur et complexe évoque les pêches jaunes, de légers fruits rouges, de délicates épices douces, avec des notes de noisettes, et de délicieuses viennoiseries. L'attaque est veloutée et bien en chair, les sensations sont ascendantes, le centre est très vineux, ample et dense, bien mis en valeur par une fine effervescence, et agrémenté de fruits mûrs. La finale est longue, énergique, d'une impeccable fraîcheur, persistante, complexe et saline. Note plaisir 18

 

P1060377

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Champagnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire