Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 décembre 2016

Margaux : Château du Tertre 2000 et Hermitage : Vidal-Fleury 2001

Comme expliqué dans le billet précédent, ces deux vins ont été placés sur un Saint Nectaire et un Saint- Marcellin. Nous trouvons sur notre marché local cette belle spécialité du Dauphiné, appréciée affinée, jaunie et vieille d'un mois environ. Le goût reste très suave, confine aux saveurs de noisette et a la texture du beurre. Dans cette configuration, ce fromage reste un compagnon très plaisant pour les vins rouges de Bordeaux.

Sur le dessert, nous avons apprécié le Saussignac qui était ouvert depuis 48 heures environ. Ce liquoreux n'avait rien perdu de sa superbe. Les commentaires de ce vin sont dans le billet du 9 décembre. Lire ICI

WP_20161208_17_12_52_Pro

Margaux : Château Du Tertre 2000

WP_20161219_16_29_19_Pro

La robe est assez profonde de couleur rubis au bord du verre. Le nez d'une bonne intensité évoque le cassis écrasé, les cerises, les épices douces, avec des notes florales, et de très léger élevage pas encore entièrement fondu. La bouche est séduisante, les tannins fins se trament dans un corps bien formé, dense, charnu, velouté rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, harmonieuse, tenue par des tannins bien enrobés, fraîche et persistante ( fruits, épices, et légère note réglissée). Noté 16,5, voire un peu plus dans cinq ans, note plaisir 16

 

WP_20161219_12_21_54_Pro

Hermitage : Vidal-Fleury 2001

dégusté à l'aveugle

La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine, et légèrement évoluée au bord du disque. Le bouquet est expressif, avec des arômes de petites baies noires (cassis et sureau), d'épices variées ( dont un léger poivre), et des notes d'humus, de viande et légèrement animales. La bouche est assez puissante, corpulente, bien en chair, veloutée, agrémentée de fruits épicés. La finale, d'une bonne allonge, est fraîche (acidité légèrement vive), persistante, mais manquant de complexité. Note plaisir 15

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire