Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 novembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : l' Eden de Lapeyronie 2012 et Saint Emilion : Château la Voûte 2012

Nous avons ouvert récemment deux vins de la rive droite de Bordeaux. Ils ont été dégustés selon le protocole habituel . Les vins ont été épaulés et servis à la température de la pièce avant la première dégustation puis regoûtés 24 heures plus tard en ayant été rebouchés et conservés à une température de 14°C.

L'Eden de Lapeyronie 2010 (Francs-Côte de Bordeaux) est issu d 'un petit vignoble de 2,5 hectares encépagé en Merlot (50%) Cabernet Sauvignon (40%) et Cabernet franc (10%) planté sur une croupe argilo-calcaire (77 mètres d'altitude). Les rendements moyens sont de l'ordre de 35 hectolitres / hectare.

Le vin évolue très favorablement depuis la dernière dégustation. Il se goûte bien dès l'ouverture dès l'ouverture et un léger ton au dessus le lendemain. Un très bon vin, favorisé par le millésime, qui devrait être au mieux dans cinq ans.

Le Château La Voûte (1,4 hectare) est situé sur la commune de Saint Etienne de Lisse (appellation Saint Emilion). Les vignes (100% Merlot) s'enracinent dans une couche d'argile reposant sur le socle de calcaire à astéries du plateau de Saint Emilion. Le bouteille du millésime 2012 se déguste très bien dès l'ouverture, l'élevage commence à se fondre avec harmonie et le vin offre une agréable palette aromatique et une bonne tenue en bouche, il est plus élégant le lendemain. Attendre au moins cinq ans pour en profiter pleinement.

 

 

 

 

 

WP_20161116_17_37_27_Pro

 

 

 

 

Francs-Côte de Bordeaux : l'Eden de Lapeyronie 2010

WP_20161116_17_37_10_Pro

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine à violine. Le nez est net et expressif, avec des arômes de fruits noirs (cassis et cerises noires), d'épices variées, et des notes florales (légère violette), l'élevage reste assez discret en arrière plan. La bouche est riche, ample, concentrée, délicatement charnue et fruitée. La finale d'une bonne allonge est tenue par des tannins plus fermes au toucher crayeux, elle est fraîche et persistante. Noté 15,5, note plaisir 15

 

Saint Emilion : La Voûte 2012

WP_20161116_17_37_32_Pro

La robe est assez profonde de teinte sanguine. L'olfaction bien ouverte évoque les cerises burlat, les prunes noires, les épices douces, nuancées de notes florales, et d'un élevage quasiment fondu. L'attaque est veloutée, les sensations sont ascendantes, les tannins fins et mûrs se trament dans un corps arrondi et plein rehaussé de fruits avenants. La finale est allongée, avec des tannins un peu plus impressifs restant enrobés, fraîche et d'une agréable persistance aromatique. Noté 15,5, note plaisir 15

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire