Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 novembre 2016

Un anniversaire : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2014, Jean-Claude Bachelet : Chassagne Montrachet : les Macherelles 2012

Pour fêter l'anniversaire d'André, Fabienne, sa compagne, a contacté secrètement ses amis proches girondins pour organiser une soirée «surprise». François a proposé d'accueillir cette rencontre dans sa maison des environs de Saint André de Cubzac. La surprise a bien fonctionné, à la vue du visage d'André et de ses réactions lors de son arrivée. Chaque invité avait pour mission d'apporter des vins pour accompagner le buffet composé par Fabienne et par d'autres amis. Nous débutons la soirée par des bouteilles de Champagne Veuve Cliquot Ponsardin sabrées dans les règles de l'art par François. C'est un Champagne très dosé pour mon goût ; il ne sera pas commenté.

 

IMG_2300

 

IMG_2309

 

 

 

 

 

 

 

Exceptionnellement les vins, qui ont été mis en carafe une à trois heures avant la dégustation, ne sont pas dégustés à l'aveugle, sauf un vin rouge ( ce sera précisé dans mon commentaire à venir). J'ai profité de cet événement pour faire goûter aux participants le Riesling Drei Extra 2014 de Paul Ginglinger qui a été très apprécié par les dégustateurs.

Nicolas nous a fait goûter ensuite une excellente bouteille en devenir de Chassagne Montrachet Premier Cru «Les Macherelles»  2012 de Jean-Claude Bachelet et fils. Si le vin montre son potentiel, il m'a semblé ne pas encore se déguster à son meilleur niveau. Il devrait s'étoffer un peu plus après quelques années de vieillissement sous verre.

 

Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2014

WP_20161105_00_00_19_Pro

La robe de couleur jaune pale à or fin est brillante. Le nez intense évoque les fruits mûrs dont l'orange (pulpe et peau), le pamplemousse, les fleurs séchées, les fines épices (cumbawa et gingembre) et de très léger naphte. La bouche est longiforme, dotée d'une texture veloutée et d'une chair élégante en attaque, un peu plus ronde dans un centre fruité et tonique. La finale est allongée, fraîche, dynamique, avec une sensation légèrement « tannique » et d'une expressive persistance aromatique, ponctuée de nettes notes salines. Noté 15,5, note plaisir 15

 

 

Bourgogne : Chassagne Montrachet : Jean Claude Bachelet : Premier cru : Les Macherelles 2012

 

WP_20161105_00_01_04_Pro

 

 

La robe jaune pale est brillante. Le nez légèrement grillé (noisettes et amandes) s'ouvre à l'aération sur des arômes de poires, de légers agrumes, nuancés de notes florales ( fleurs blanches et verveine). L'attaque est veloutée et charnue, jusqu' en milieu de bouche rehaussé de fruits mûrs et frais. Le vin se tend et s'allonge dans une finale cristalline, pure, fraîche, fruitée et florale. Note potentielle 16,5, note plaisir 16

 WP_20161105_00_04_04_Pro

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire