Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 octobre 2016

Champagne : Jacquesson cuvée 739 et 734 (dégorgement tardif); et Krug : Grande Cuvée

Le billet du jour est destiné à commenter des vins de Champagne, dégustés lors de la manifestation Anthocyane au mois d'avril dernier à Saint Emilion.

Deux cuvées du Champagne Jacquesson : 739 et 734 ( dégorgement tardif) nous ont été proposées.

La cuvée 739 est issu de 69% de vins du millésime 2011, complétés par 31% de vins de réserve, et d'un assemblage des cépages suivants : Chardonnay 57%, Pinot noir 21%, et Pinot meunier 22%. cette cuvée est élevé 4 ans en bouteille. 

La cuvée 734 dégorgement tardif est élaborée avec des vins du millésime 2006 (73%) et des vins de réserve (22% du millésime 2005 et 5% du millésime 2004) pour le reste. Cette cuvée est constituée de 54% de chardonnay, 20% de pinot noir et 26% de pinot meunier. L'élevage de cette cuvée dure 9 ans en bouteille. 

Le Champagne Krug qui est régulièrement offert lors de ce salon est d'une qualité remarquable et régulière. C'est un Champagne maturé que certains œnologues qualifient du terme «rassi». Ce cuvée est le résultat d'un assemblage de 120 vins issus de plus de 10 millésimes différents, élevés en fûts de chêne à à partir des trois cépages champenois ( Chardonnay, Pinot noir, et Pinot meunier). C'est un vin long et complexe qui associe une admirable finesse de texture à une grande vinosité.

 

 

P1050241

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Champagne Jacquesson : cuvée 739

La robe traversée par une cordon de bulles fines et actives offre une teinte jaune pale avec des reflets or. Le nez expressif évoque les fruits blancs, les agrumes ( dont l'orange) avec des notes florales et légèrement briochées. La bouche est tonique, élégante, avec un jus mûr bien tenu dans son centre par une fraîcheur de bon aloi , rehaussé de fruits avenants. Le vin s'allonge dans une finale dynamique, étirée par une acidité mûre qui met en exergue les fruits ( agrumes dominants), et ponctuée d'une note saline . Noté 16

 

Champagne Jacquesson : Cuvée 734 : dégorgement tardif

La robe est légèrement dorée, avec un cordon de bulles fines . L'olfaction est séduisante et d'une bonne intensité, avec des arômes de fruits blancs ( poires et pommes mûres) d'agrumes ( oranges), de fines épices ( muscade ) , d'amande, avec des notes de pain d'épices, et légèrement biochées. La bouche est veloutée, ample , vineuse, richement dotée portée par une délicate effervescence, soulignée par des fruits expressifs finement épicés. La finale est allongée, justement tonifiée par une fine acidité mûre et cette élégante effervescence, elle est persistante et complexe. Noté 17

 P1050244

 

 

Champagne Krug : Grande Cuvée

La robe est dorée agrémentée de très fines bulles d'une juste activité. Le bouquet est intense et complexe, avec au premier plan des fruits mûrs ( poires, pommes légèrement rôties) , fruits jaunes, et agrumes, nuancés de fines épices douces, avec des notes de fruits secs, de pain d'épices et de viennoiseries. La bouche d'un séduisant velouté de texture, offre des sensations ascendantes, dense , ample et vineuse sans un centre très aromatique. La finale est longue soutenue, délicate, associant une belle maturité et une impeccable fraîcheur, à une superbe complexité aromatique. Noté 18

P1050249

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Champagnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire