Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 septembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2012 et Saint Emilion : Château Matras 2006

Un retour vers Bordeaux pour le billet du jour. Je rappelle encore une fois les conditions de dégustation, qui sont certes connues pour les habitués du blog, mais il convient de les repréciser pour les nouveaux lecteurs. Les vins sont dégustés en bouteille, épaulée une demi-heure avant la première dégustation, puis regoûtés le lendemain (la moitié de la bouteille restante) après conservation en cave fraîche.

P1060094

Puygueraud 2012 (Francs-Côtes de Bordeaux) s'aborde bien la première fois, mais est plus épanoui le lendemain. La finale possède des tannins encore fermes et l'élevage n'est pas encore complètement fondu. Une bouteille qui devrait offrir son meilleur profil pour son dixième anniversaire.

Le Château Matras (saint Emilion), appartenait à la famille Gaboriaud-Bernard et a été vendu aux propriétaires de Château Canon au mois de juin 2011. Cette bouteille du millésime 2006 s'est très bien goûtée, mieux le premier jour que le lendemain. Le vin est élégant, délicatement texturé, et offre un équilibre très satisfaisant. Il n'a pas ni l'austérité ni la vive acidité gustative dans les finales que l'on observe souvent dans ce millésime 2006 en rive droite.



Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2012

La robe est assez profonde, de couleur sanguine à violine. Le nez expressif évoque les cerises, de délicates épices, avec des notes florales et d'élevage en arrière plan pas encore totalement fondu. L'attaque est velouté, les sensations sont ascendantes vers un centre d'une bonne densité, délicatement charnu et fruité. La finale, d'une bonne allonge est tenue par des tannins plus fermes, elle est fraîche, fruitée et florale, avec une pointe d'épices et une petite touche d'élevage.Noté 15/15,5, note plaisir 14,5

 

P1060091

 

 

 

Saint Emilion : Château Matras 2006

P1060092

La robe est assez profonde, de teinte pourpre. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de fruits rouges (cerises) de prunes, de légères épices et des notes de fleurs mauves. La bouche est élégante, dotée d'une texture très veloutée, le vin se développe dans un corps fuselé et finement charnu, rehaussé de fruits gourmands. La finale est élancée, équilibrée, d'une bonne allonge, et persistante , ponctuée par une légère sécheresse tannique. Noté 15,5, même note plaisir


P1060093

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire