Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 août 2016

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois 2005 et domaine Charvin 2006

L'apport impromptu d'un civet de chevreuil, qui devait être consommé sans attendre nous a incités à ouvrir une bouteille de Châteauneuf du Pape du domaine Charvin du millésime 2006. Ce billet me permet d'ajouter le commentaire d'une bouteille de Châteauneuf du Pape du domaine de La Mordorée ( millésime 2005) débouchée et bue précédemment.

Les vins ont été mis en carafe une heure et demie avant la première dégustation, et regoûtés le lendemain, après conservation en cave fraîche

Le Châteauneuf du Pape 2005 du domaine de la Mordorée est un vin très mûr, certains dégustateurs pourraient lui trouver un caractère légèrement oxydé, il est riche, concentré, la finale est encore un peu tannique, avec une légère sensation d'alcool. Il n'est pas prêt à boire et reste réservé à des amateurs de ce style. Cinq ans de plus en cave fraîche, seront nécessaires. Il n'a pas actuellement les qualités de velouté de texture, d'équilibre, d'harmonie et d'accessibilité du Vieux Télégraphe 2005 dégusté il y a 18 mois, en plus du style différent.

Le Châteauneuf du Pape Charvin 2006 est fin, élégant, avec des tannins bien enrobés à tous les stades de la dégustation, il manque un peu de complexité aromatique. On peut l'attendre encore trois à quatre ans, pour un plaisir plus immédiat.

 

WP_20160826_18_05_12_Pro

 

 

 

 

 

 

Châteauneuf du Pape Domaine de La Mordorée : Reine des Bois 2005

WP_20160826_18_05_21_Pro

La robe est assez profonde à profonde de couleur sanguine. Le bouquet, intense et complexe évoque les fruits bien mûrs ( cassis, prunes noires et cerises kirschées), la boite à épices, la tapenade, les herbes aromatiques, avec des notes de chocolat et de léger café. La bouche est très velouté, le centre est puissant et concentré rehaussé de fruits très mûrs. La finale est longue, riche, tenue par des tannins plus fermes, complexe, légèrement chaleureuse, avec une touche d'élevage. Note potentielle 17, voire un peu plus, note plaisir 16

 

Châteauneuf du Pape : Domaine Charvin 2006

WP_20160826_18_05_17_Pro

La robe est soutenue de couleur rubis. Le nez est expressif avec des arômes de cerises mûres légèrement kirschées, de fines épices douces, avec des notes chocolatées et de romarin. L'attaque est veloutée, les tannins fins sont enrobés par une chair délicate, et se trament dans un corps fuselé plus plein et plus dense que l'attaque, agrémenté de fruits expressifs. La finale est allongée, d'un élégant velouté de texture, bien équilibrée ( fraîcheur sous-jacente), persistante mais simple. Noté 16, un peu plus si le vin gagne en complexité, même note plaisir

 



Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Sud - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire