Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

04 août 2016

Sancerre : Vincent Pinard : Harmonie 2012 et Chinon : Bernard Baudry : La Croix Boissée 2005

Un retour vers la Loire dans le billet d'aujourd'hui en blanc et en rouge. Harmonie 2012 de Vincent Pinard a été bu sur deux jours, sans préparation particulière lors de la première dégustation (ouverture de la bouteille et service du vin). Après conservation au frais le vin, lors de la deuxième dégustation le lendemain avait légèrement gagné en complexité aromatique sans évolution du point de vue structurel.

La dernière bouteille de Croix Boissée 2005 de Baudry nous avait laissé dubitatifs, sans présenter de net défaut. Pour cette dégustation le vin très réduit à l'ouverture a été mis en carafe deux heures avant la première dégustation, et cette réduction tenace n'a guère diminué (voir le commentaire), une légère déviance aromatique associée n'est pas improbable. Le lendemain après conservation en cave fraîche du reste de la carafe le vin était destructuré, décharné et acide. Une bouteille défectueuse, une nouvelle fois....

WP_20160803_16_03_59_Pro

Sancerre : Vincent Pinard : Harmonie 2012

La robe de couleur or léger est brillante. L'olfaction un peu discrète le premier jour, est plus expressive le lendemain, avec des arômes de fleurs blanches, de citron, de fruit de la passion de cumbawa et très légères notes anisées. La bouche est souple en attaque, veloutée et élégante, plus ronde et plus ample, dans son centre rehaussé de fruits mûrs. La finale est allongée, fraîche, délicate persistante et saline Noté 16, note plaisir 15,5

 

WP_20160803_16_04_23_Pro

 



Chinon : Domaine Baudry : la Croix Boissée 2005

WP_20160803_16_06_18_Pro

La robe est très soutenue de couleur pourpre. Le nez est sérieusement réduit (voire plus : déviance aromatique), l'agitation dévoile les arômes assez discrets de framboises, de cerises, et des notes épicées. La bouche est assez charnue, avec un corps fuselé plein et des fruits perceptibles avec en arrière plan ce goût pour le moins réduit. La finale est assez tannique, un peu astringente, dotée de fruits et d'épices à l'expression modérée. Le lendemain le vin est décharné, tannique et acide. Une bouteille défectueuse !



Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins de Loire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire