Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 juillet 2016

Châteauneuf du Pape : Pierre Usséglio 2001 et Cornas : Robert Michel : cuvée des Coteaux 2006

Nous avons eu l'envie d'ouvrir des vins du Domaine Pierre Usséglio ( Châteauneuf du Pape) avant que l'été et les chaleurs associées ne s'installent vraiment en Gironde. J'avais fait l'acquisition de bouteilles de ce domaine lors d'une visite à la propriété au début des années 2000. La bouteille de Châteauneuf du Pape 2001 a été dégustée sur une durée de 24 heures sans mise en carafe (épaulée une heure avant le premier service) puis conservé en cave fraîche jusqu'à la deuxième dégustation. Le vin a certes des qualités, mais il manque un peu de complexité et d'allonge, avec des tannins fermes, un peu marqués en finale le premier jour, et un peu plus aimables le lendemain (voir le commentaire). Cinq ans de garde supplémentaires paraissent nécessaires.

La bouteille de Cornas : cuvée des Coteaux 2006 (Robert Michel) a été dégustée dans les mêmes conditions que celles évoquées pour le vin précédent. Elle offre une palette aromatique séduisante, le vin en bouche est puissant et la finale est austère, tannique, et même asséchante (lors des deux dégustations). Ce vin titre 12,5% d'alcool, et à ce stade, la dégustation montre que la maturité des peaux et des pépins n'a pas été complètement atteinte. Il faudra encore un vieillissement sous verre prolongé pour tenter d'essayer de polir les tannins plutôt rustiques.

P1050901

Châteauneuf du Pape : Pierre Usséglio 2001

P1050902

La robe soutenue de couleur pourpre est légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet, élégant et intense, évoque les cerises kirschées, les épices variées, avec des notes sanguines, de roses, et de chocolat. La bouche est bien construite, corsée, délicatement charnue, veloutée, agrémentée de fruits épicés. La finale d'une allonge normale, tenue par des tannins encore assez sensibles est équilibrée, d'une bonne persistance aromatique. Noté 15,5, note plaisir 15

Cornas : Robert Michel : Cuvée des Coteaux 2006

P1050903

La robe est très soutenue de couleur rubis à pourpre. Le nez ouvert s'intensifie à l'aération avec des arômes de baies de sureau, de cerises, d'épices (dont un léger poivre) avec des notes de roses, et de violettes. La bouche est souple en attaque, plus vigoureuse, et sérieusement charpentée dans une centre finement charnu et fruité. La finale est assez tannique (faible enrobage du tannin et sensations asséchantes), austère, fraîche, fruitée et épicée de plus en plus poivrée à l'aération. Note potentielle 14/15 note plaisir 13,5

 

 

 

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire