Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

07 juin 2016

Dégustation, à l'aveugle, de vins de la rive droite de Bordeaux : millésime 2005 : première partie

La dernière séance séance de notre club de dégustation pour l'année 2015-2016 ( calendrier scolaire) avait pour thème la dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite de Bordeaux du millésime 2005. Aucun vin pirate n'a été placé dans cette série.

Les bouteilles ont été collectées par Isabelle, qui n'évalue pas les vins. Elle a choisi l'ordre de dégustation et a mis les vins en carafe trois heures et demie avant la dégustation. Nous avons dégusté les vins une première fois, puis une seconde fois, pour ceux qui le souhaitaient une heure après la première dégustation. Les vins ne se goûtent pas aussi bien que lors de dégustations faites entre six mois et une année après leur mise en bouteille. Pour certains d'entre eux, ils sont dans une phase ingrate, avec pour un certain nombre des élevages pas encore fondus qui rendent les finales assez asséchantes et parfois amères. Les notes attribuées par les participants peuvent paraître sévères, nous avons parmi nous des contributeurs dont l'échelle de notation maximum dépasse très rarement 16/20. Une dégustation à l'aveugle n'est qu'une image à un instant t et ne prétend pas porter un jugement définitif sur la qualité d'un vin. Certains vins ont encore besoin de fondre leur élevage (souvent soutenu!) pour équilibrer et harmoniser des finales qui ne l'étaient pas samedi soir.



Les robes sont profondes de couleur pourpre à sanguine

Castillon-Côtes de Bordeaux : Fleur de Laussac 2005

La robe est plus évoluée au bord du disque que celle des autres vins dégustés. Le nez ouvert évoque le café (élevage), les cerises, avec des notes épicées. La bouche est veloutée dans sa première partie, bien tenue par des tannins structurants rehaussée de fruits épicés. La finale est plus tannique, essentiellement épicées avec des fruits assez discrets, et un élevage pas encore fondu un peu asséchant. Note plaisir 13, moyenne du groupe 12,75

P1050817

 

 

 

 



Saint Emilion : Grand Corbin Manuel 2005

Le vin est bouchonné

P1050818

Castillon-Côtes de Bordeaux : d'Aiguilhe 2005

P1050819

L'olfaction est expressive, avec des arômes de cerises noires, de baies de sureau, d'épices douces, avec une touche florale. La bouche est veloutée en attaque, le vin se développe dans un corps bien formé, ample, et fruité. La finale est un peu plus tannique, fruitée et épicée avec une sensation de sécheresse perceptible et de légère amertume. Note plaisir 13, moyenne du groupe 13,70

Saint Emilion : Les Gravières 2005

Le nez est expressif avec des arômes de cerises, de léger cassis, d'épices variées et des notes de violettes. La bouche est souple, plus consistante dans un milieu de bouche assez charnu et fruité. La finale est marquée par un élevage pas encore fondu qui entre en conflit avec les tannins, masquant en partie les fruits et apportant de la sécheresse et un peu d'amertume. Note plaisir 12, moyenne du groupe 12,65

 

P1050801

P1050802

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire