Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 juin 2016

Gérard Boulay : Sancerre 2014 et Vincent Stoeffler : Riesling Kronenburg 2010

Nous avons ouvert quelques vins blancs au cours de la semaine dernière. J'avais fait l'impasse sur les vins de Sancerre dans le millésimes 2012 et 2013 à la suite de dégustations peu séduisantes de vins du millésime 2011 dans cette région. Les premières impressions d'amis qui ont dégusté des vins du millésime 2014 m'ont incité à faire l'acquisition de quelques bouteilles dans ce millésime et la bouteille de Sancerre générique 2014 de Gérard Boulay que je commente aujourd'hui nous a bien plu.

Le Riesling Kronenburg 2010 de Vincent Stoeffler s'est très bien goûté dès l'ouverture de la bouteille (voir le commentaire) : un vin mûr et harmonieux. La deuxième dégustation, après avoir conservé le vin au réfrigérateur a montré une légère oxydation qui n'était pas rédhibitoire. Le lendemain, avec les mêmes conditions de conservation le vin était nettement oxydé. Il est donc préférable de boire une bouteille de ce producteur en une seule fois.

 

 

P1050815

 



Sancerre : Gérard Boulay : millésime 2014

P1050816

La robe offre une teinte jaune pale avec des reflets or. Le nez est bien ouvert avec des arômes de citron, de fruits de la passion, et des notes de jasmin, de fines épices, et de caillou frotté. L'attaque est charnue et veloutée , les sensations sont ascendantes, le centre fruité est bien tenu par une acidité mûre. La finale est allongée, tonique, persistante ( agrumes et notes florales) et ponctuée par une légère amertume (peau de fruits). Noté 15,5, note plaisir 15

P1050814

Alsace : Vincent Stoeffler : Riesling Kronenburg 2010

La robe présente une couleur or soutenu à dorée. L'olfaction expressive évoque les mirabelles chaudes, les oranges bien mûres, les épices orientales, avec des notes de chèvrefeuille. La bouche est bien en chair, presque grasse, ample dans le milieu de bouche, très fruitée. Le vin s'allonge dans une finale riche, persistante, bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi qui donne la sensation d'un vin plutôt sec ( faibles sucres résiduels perçus). Noté 16, même note plaisir

P1050813

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire