Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 mai 2016

Côtes de Bourg : Haut Guiraud : Péché du Roy 2012 et Fougas Maldoror 2012

La venue de notre ami nordiste Bernard a été l'occasion de nous rendre rapidement dans le Bourgeais, samedi matin 7 mai. L'appellation organisait ses Portes ouvertes, nous sommes allés visiter le Château Fougas, et j'en ai profité pour acquérir quelques bouteilles de la cuvée Maldoror du millésime 2012.

Nous avons ouvert dans le semaine qui a suivi deux vins de cette appellation : Haut Guiraud Péché de Roy 2012 et Fougas Maldoror 2012. Les vins ont dégustés en bouteille ( épaulés un heure avant la première dégustation), puis regoûtés le lendemain et le surlendemain , après une conservation dans une cave (température 13°C) .

Les vins se sont abordés convenablement le premier jour, mais ont présenté leur meilleur profil le lendemain (élevage mieux intégré, plus étoffé en milieu de bouche, et finale plus en place, voir le commentaire). Ce sont bien sûr des vins à attendre (3 à 4 ans), pour davantage de plaisir.

 

 

 

 

P1050755

Côtes de Bourg : Château Haut Guiraud : Péché du Roy 2012

P1050754

La robe est assez profonde de teinte sanguine. Le nez bien ouvert évoque les fruits mûrs et frais ( cerises dominantes et léger cassis), les épices douces, avec des notes de violettes. La bouche est veloutée, finement texturée dans un centre corsé, délicatement charnu et fruité. La finale est élancée, tenue par des tannins un peu plus fermes, fraîche, fruitée , florale, et finement épicée. Noté 15, note plaisir 14



Côtes de Bourg : Fougas Maldoror 2012

P1050753

La robe est assez profonde avec un liseré de couleur sanguine à violine. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de baies de sureau, d'épices variées, d'élevage qualitatif qui ne masque pas les fruits et des notes florales. La bouche est tonique, d'un élégant velouté de texture plus dense et plus étoffée, dans un milieu de bouche dotée d'un chair de bon aloi, agrémenté de fruits frais et juteux. La finale est étirée, fraîche, soutenue par des tannins un peu plus impressifs, d'une bonne persistance, avec de légère notes d'amertume dues à un élevage qui devra se fondre. Note potentielle 15/15,5, note plaisir 14

P1050752

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire