Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 mai 2016

Côte Rôtie: domaine Vernay : Blonde du Seigneur 2007 et Saint Julien : Léoville Barton 2002

Voici les commentaires des deux derniers , goûtés et bus lors des repas du soir de notre séjour dans le Jura. Le premier vin commenté dans le billet du jour m'a été proposé à l 'aveugle par notre ami Pascal. La bouteille de Côte Rôtie du Domaine Vernay : Blonde du Seigneur 2007 est très jeune, très peu évoluée, avec un fruit primaire, peu marquée par des arômes de poivre. Le vin évolue lentement dans son vieillissement sous verre, et n'a pas encore acquis les marqueurs caractéristiques de l'appellation notamment du point de vue aromatique.

Léoville Barton 2002 commence à bien se goûter, la palette aromatique a gagné en complexité, les tannins sont bien enrobés à tous les stades de la dégustation. Très honorablement charpenté dans le contexte du millésime et doté d'une fraîcheur agréable, le vin peut être dégusté, avec plaisir après une aération en carafe. Il n'est pas encore tout à fait sur son plateau de maturité qu'il devrait atteindre dans cinq ans s'il est conservé dans une bonne cave fraîche et humide.

P1050566

P1050567

 

 

 



Côte Rôtie : Domaine Vernay : Blonde du Seigneur 2007

La robe est assez profonde de couleur pourpre à sanguine. Le nez un peu retenu, s'ouvre à l' aération sur des arômes de cerises, d'épices variées ( poivre très léger) , avec des notes florales et de légers fruits noirs. La bouche est élégante , délicatement charnue, pleine et d'une bonne densité dans un centre fruité. La finale est allongée, très veloutée, d'une bonne fraîcheur, avec une palette aromatique qui manque un peu d'épanouissement. Note plaisir 15,5 , note potentielle 16,5.



Saint Julien : Léoville Barton 2002

P1050568

La robe, d'une belle jeunesse a une teinte sanguine. Le bouquet, net et intense, évoque le cassis écrasé, les épices douces, avec des notes de cerises, de cèdre, et de tabac. La bouche offre un élégant velouté de texture, bien corsé dans le contexte du millésime, charnu et très fruité. La finale d'une excellente allonge bien tenue par des tannins fins, mûrs et enrobés, est harmonieuse et persistante. Noté 16,5, note plaisir 16.

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire